Back to TOP

62,33km – 825m D+ – 5:05:55 – max 46,5km/h

Ce matin Michel va chercher les couques au village, à la boulangerie remarquée la veille. Nous quittons le camping à 9h 40. Nous démarrons en suivant toujours la NAHE-route. Cela commence en suivant une ancienne voie de chemin de fer.

20150830-P1070199
20150830-P1070197
20150830-P1070200

Nous avons roulé une dizaine de kilomètres et voilà que la route quitte le cours de la Nahe (et le plat) pour littéralement s’envoler. Nous grimpons dans les vignobles et sommes contents de voyager relativement léger! On ne s’attendait pas à ça à cet endroit-là! Mais comme souvent, qui dit grimpette, dit beaux panoramas. Un superbe moment…

20150830-DSC_6444Les vignes en terrasses

20150830-DSC_6445La route plonge dans le vignes

20150830-DSCF2764On n’est jamais loin du chemin de fer

20150830-DSC_6451Une carrière, à l’approche de Sobernheim

Nous atteignons rapidement Bad Sobernheim. Là, nous ne faisons pas le détour prévu sur notre tracé mais on continue sur la Nahe. Notre objectif étant de tenter de rallier Bernkastel-Kues ce soir.
On avance bien et à midi nous sommes déjà à Kirn…
Nous suivons encore cette même route jusque Fischbach où nous prenons à droite pour suivre la piste N-H-A (Nahe – Hundsrück – Moselle). Les paysages sont assez grandioses; beaucoup de roches abruptes et avec cette météo on se croirait vraiment plus au Sud.

20150830-DSC_6448

Il fait très chaud (plus de 30°) et nous avons faim. Nous nous arrêtons sur un banc dont l’ombre disparaît rapidement pour manger des pâtes aux épinards.
En suivant les indications de la route nous nous retrouvons sur un chemin forestier avec une côte énorme ! Nous la montons d’ailleurs à pied. Nous sortons de la forêt et arrivons au très joli village de Herrstein. Nous nous arrêtons dans un café pour boire quelque chose de frais. La chaleur est accablante et nous sommes déshydratés. Nous avons une place à l’ombre, heureusement, et buvons une grande bouteille d’eau ainsi qu’un soft d’un demi litre chacun.
Nous nous rendons compte que nous n’arriverons pas à notre objectif « version rallongé » du soir. Après avoir rempli nos bidons d’eau bien fraiche et échangé quelques mots avec un sympathique motard, nous reprenons la route.

20150830-DSCF2772
20150830-P1070215

Après Herrstein nous changeons de région et le balisage laisse plus qu’à désirer! Rapidement, nous n’avons plus de flèches et nous nous retrouvons sur une grosse route assez fréquentée. Nous passons devant un camping juste avant Schauren où nous élisons domicile pour la nuit.
Le camping est grand, tenu par des néerlandais et propose un restaurant qui n’a pas l’air mal. Je commande des croissants pour le lendemain, et dès que nous sommes installés, je file piquer une tête dans un étang où l’eau est agréablement fraiche. Un vrai bonheur après une journée comme ça!

20150830-DSC_6458

Nous nous promenons dans le camping, allons manger au restaurant, puis prenons quelques photos à la nuit tombée de l’étang ainsi que de l’arrivée de retardataires (un père et son fils) qui s’installeront avec aisance et sans trop de bruit dans le noir.

20150830-DSC_6479L’hydratation… c’est important.

20150830-DSC_6473A la nuit tombée, les caravanes sauvages viennent s’abreuver au point d’eau…

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *