Back to TOP

115,25km – 385m D+ – 7:03:42 – 16,66km/h

Nous quittons le camping après un porridge de notre cru, les possibilités de petit déjeuner étant nulles! La nuit fut finalement calme au niveau météo, bien qu’humide.

20150824-DSCF2626Molenstede, après la pluie, le beau temps?

Nous étions supposés suivre des LF qui ne sont plus balisés, nous nous replions donc vers les points après avoir établi notre parcours sur le site. Et c’est parti, on tourne un peu dans le centre de Diest qui est en travaux.

Nous voila en route vers le Limbourg pour la première fois en vélo. Nous avons hâte de vérifier si cette province porte vraiment bien son titre de « Fietsparadijs ». Et nous ne pouvons que l’affirmer, c’est effectivement fort plaisant.

Des pistes cyclables asphaltées ou en tout cas roulantes au milieu d’une nature superbe et étonnante : nous sommes ravis.

20150824-DSC_6237
20150824-DSCF2631
20150824-P1070069Limburg, fietsparadijs

L’étape commence à être longue, plus que prévu et il fait très chaud. Vers seize heures nous avons faim et trouvons un endroit au milieu de nul part qui ressemble à un café. Il n’y a plus rien à manger sauf des glaces maisons. Allons-y pour les glaces! Elles sont énormes et délicieuses, de quoi remettre le moral au top, car nous ne sommes pas encore arrivés.

Nous devons encore rejoindre la meuse et enfin la descendre jusque Roermond. Nous traversons le très joli village de Thorn et roulons le long de la meuse avec le vent dans le dos, ce qui nous fait arriver assez rapidement à notre camping.

20150824-P1070075Le très joli village de Thorn

Il est passé 18h et la réception est fermée . Nous devons donc nous arranger avec le garde de nuit. Un grand gaillard très sympa et marrant que l’on rencontrera plus tard à vélo lors de son tour de veille dans ce camping qui est quasi une ville.

20150824-DSCF2635Le camping de Roermond

Il s’agit d’un camping gigantesque avec une marina tout aussi énorme. C’est agréable et la lumière du soleil couchant est magnifique lorsque nous montons la tente. Après la douche, nous n’avons plus le courage de pédaler jusque Roermond (nous sommes à l’écart) et mangeons donc au resto du camping. J’insiste pour prendre le buffet asiatique all-you-can-eat qui se révèle très moyen.

Nous nous promenons dans le camping avant de rejoindre notre tente.

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *