Back to TOP

82,96 km – 5:46:15 – 14,84 km/h – 46,4 km/h max

Petit déjeuner à 8h15. Un gros groupe arrivé en car vers 23h a déjeuné avant nous et est déjà sur le point de partir. On a donc la grande salle pour nous tout seul… Mais le buffet a un peu souffert du passage du groupe… Cela étant dit nous avons largement de quoi manger.

Temps couvert lors du départ, mais sec. Nous croisons les doigts pour ne pas revivre une météo comme celle de la veille. Nous suivons globalement la rivière Lech. Nous nous doutons qu’à certains endroits par temps clair la vue doit être magnifique. Certains autres passages sont plus montagneux; des petites routes avec une circulation quasiment inexistante, doucement vallonnés; le terrain de jeu idéal pour les cyclistes que nous sommes!

Avant de rejoindre Füssen et ses chateaux bien connus, nous longeons le Förggensee. La météo couverte et le ciel plombé créent un atmosphère dramatique assez exceptionnelle.

On arrive vers 13h à Füssen, où nous mangeons en rue des bratwurst dans un pain. Délicieux.

Au moment de repartir, la pluie commence a tomber, drue et glacée. On se lance sur la déviation de la Via Claudia qui escalade la route près des châteaux. Très touristique jusqu’à l’entrée des chateaux, puis très beau une fois dans la forêt. Au sommet, on franchit la frontière vers l’Autriche.

On est alors sur la voie pour Lermoos. La route s’élève pas mal ; il y a quelques passage sur les chemins qui ne sont pas faciles. A un moment, le chemin est dans le ruisseau, et inversément. On était prévenus, la partie autrichienne de la Via Claudia est connue comme étant la plus offroad. De fait on ne dira pas le connaitre; dès le début, le ton est donné: passages escarpés en gravier, passages à gués, pistes forestières (un peu malmenées par les grosses précipitations qui sont tombées pendant l’été il est vrai). Cela a l’énorme avantage de nous éviter de rouler avec les voitures. Car les routes sont peu nombreuses et fort empruntées.

Les derniers kilomètres vers Lermoos se font en descente, alors que la pluie a refait son apparition. Il est environ 18h30 lorsque nous nous inscrivons au sporthotel Loisach, en demi-pension pour deux nuits.

L’hôtel dispose d’un garage pour vélo bien chauffé, équipé d’outils. Il y a un dispositif sèche-chaussures (elles en auront besoin) et on peut faire des machines + séchoir à volonter pour les vêtements. Un rêve qui se réalise !

Tout dans cet hotel est un pur bonheur; 2 saunas (un très chaud et un moins chaud), hammam, piscine intérieure et extérieure et salle de repos avec thé et infusion en self service. La demi-pension est un must, le souper est un trois services de qualité servi après un salade bar très bien fourni. Le personel est très sympathique et mon accent en allemand se fait démasquer à la troisième phrase par le maitre d’hotel ex-anversois en service au tirol depuis 25 ans!


La Via Claudia en Bavière

Une borne

Des routes comme ça on en redemande!

Avant Füssen, le Förggensee

Premier contact avec les pistes autrichiennes

Le Tirol

Into the wild!

La vallée vers Lermoos

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *