Back to TOP

41,89 km – 2:56 – 14,28 km/h

Il y avait un vent de traversée des Alpes dans les airs depuis le printemps chez nous. Ce ne serait pas en tandem, celui-ci étant toujours hors service. En vélo de course, en mode sans bagages et circuit organisé? Trop de cols à mon goût même dans la version la plus soft. Et puis un jour je tombe sur un site parlant de la Via Claudia Augusta. Il s’agit d’une route longue distance qui suit l’itinéraire – dans la mesure du possible – d’une ancienne voie romaine reliant le Danube (Donauwörth) à soit Venise, soit au lac de Garde. Le parcours est plus que tentant et les photos me font rêver.

En prenant l’avion jusque Munich et en faisant l’itinéraire jusqu’à Venise, on tourne autour des 800kms. C’est globalement plus que ce qu’on a fait d’habitude, mais le dénivelé est nettement moins important que notre dernière escapade itinérante jurassienne. Pas d’hésitation; en route!

Nous décollons à 12h05 en direction de Munich. L’embarquement des vélos s’est passé sans soucis. Nous les avons simplement emballé dans du film alimentaire, mis le guidon parallèle au vélo, retiré les pédales et dégonflés les pneus (à la demande des hotesses Lufthansa). Il pleut à Bruxelles, à Munich il fait plutôt ensoleillé.

On récupère les bagages, puis les vélos à la ligne 7A réservée aux « bulky items ». Les vélos arrivent sur un tapis rouiant… Ils ont un peu souffert du transport pas trop soigneux : peinture griffée sur les fourches, câbles de compteur arraché, etc… La prochaine fois on emballera mieux que ça!

On regonfle les pneus, remet les pédales, ajuste les guidons… Il nous faut quasi 50 minutes.

Départ difficle depuis l’aéroport où l’on ne trouve pas d’indication claire pour les accès cyclables. Après quelques hésitations, on finit par trouver la piste cyclabe que nous cherchions, et nous voilà parti vers Munich le long de la rivière Isaar. Le chemin est magnifique, et baigné de soleil. On s’arrête à plusieurs reprises pour prendre des photos…

Arrivée à Munich par de beaux quartiers; la ville est magnifique et rouler dans les rues est très agréable. On se perd à nouveau un petit peu dans le centre de Munich avant de se remettre sur la bonne route vers l’hotel.

Le soir, on sort pour aller manger au Nostos, un restaurant grec pas trop loin, de l’autre côté de la gare, et bien côté sur TripAdvisor. En chemin, on peut profiter de « l’heure bleue » et ses belles lumières.

Le resto est très bon et le service très sympatique. On reçoit, offerts par maison, un alcool (Ouzo) et un petit dessert (flan au fromage ?).

Balade en passant par le centre avant de rentrer se coucher à l’hôtel.


Nous avons enfin trouvé la sortie de l’aéroport!

Petite séance photos…

L’itinéraire le long de l’Isar est magnifique

Et la météo est avec nous!

On approche de la ville

Munich!

En allant au resto, chouette vue sur la gare

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *