Back to TOP

36,96 km * 17,23 km/h

Ensoleillé et chaud dans la vallée!

Nous quittons Titisee par la route qu’on commence à connaitre par coeur, et la quittons à la hauteur de la piscine pour rentrer dans le petit bois sympa qu’on a découvert à pied l’autre jour. Cette fois-ci nous suivons la Grüne Straße, en tout cas sur la carte car rien n’est indiqué sur le terrain. Direction Hinterzarten, où l’on retrouve la foule, les voitures et les magasins. La on roule avec les voitures, enfin sur les routes il n’y en a pas tant que ca. Ca monte, encore! Mais beaucoup moins fort que tout ce qu’on a connu avant!

Passages sympas dans la forêt, puis offrant de belles vues sur la vallée. On hésite pas mal sur la route à suivre. Heureusement il y a beaucoup d’indications pour les marcheurs. Une fois à Alpersbach, nous entamons une descente folle et super longue! Un de nos bidons s’échappera même de son porte-bidon! C’est que ca secoue!

Mais tiens ton guidon!
Mais tiens ton guidon!

On s’amuse vraiment bien dans cette descente, mais tout en faisant attention, car des voitures circulent sur cette « route » et certains tournant sont traitres! Nous rejoignons une grande route à Falkensteig tout décoiffés et ouvrons grand les yeux pour contempler la montagne que nous venons de dégringoler. Un peu de piste cyclable où les publicités pour le « Schwarzwald Bike Marathon » se succèdent. C’est demain, on y va? 🙂

C’est plat et on en profite! Ca aussi ca fait du bien. Puis la piste cyclable s’arrête et les ennuis commencent. On tourne en rond à droite à gauche… Pas évident. Mais bon on s’en tire sans trop de mal. A Höfen, nous nous arrêtons dans un parc pour manger quelques biscuits et profiter de la température hyper agréable de la vallée. C’est àce moment là que je constate avec horreur que les intestins d’un petit animal sont empallés sur mon plateau… Hink…

A plat et au chaud
A plat et au chaud

Nous arrivons à Kirchzarten juste à temps pour manger. On achète de quoi faire des sandwiches et mangeons sur une adorable place avec vue sur le nid d’une cigogne et en compagnie de petits moineaux absolument pas farouches. Malheureusement pour nous, le jambon au miel attire aussi une guêpe un peu collante.

Kirchzarten
Kirchzarten

On s’arrête rapidement dans un magasin de vélo qui allait justement fermer et achetons de l’huile pour la chaine. Rejoindre Freiburg est relativement facile. Y trouver le camping s’avère plus difficile. Finalement je vais demander à une fille sympa dans une station essence qui nous donne de bons point de repère, et nous le trouvons rapidement. Un peu trop vu qu’on arrive pendant leur pause… de 13 à 15h. Bon, ca nous apprendra à faire des mini-étapes. On attend au soleil en lisant les journeaux. Puis après une vingtaine de minutes d’attente revoila le gérant. On comprend mieux pourquoi il prend une pause. Il place au centimètre près chaque personne! Camping grand luxe, sanitaire impeccable et on a même droit à un plan de la ville et des choses à voir. Après s’être installé et douché nous partons à la découverte de Freiburg. Le quartier dans lequel nous nous trouvons est absolument magnifique. Il me fait penser à certains coins de Manhattan et il y a des tonnes de cyclistes! Le paradis sur terre!

Kartäuserstraße
Kartäuserstraße

Une fois les rues très anciennes et super mignonnes passées, on est moins sous le charme de la ville. C’est très sympa et ca fait plaisir de se retrouver en ville, mais l’architecture est moins fascinante que proche de notre camping. On mange en terrasse (on n’aurait jamais espéré faire ca à Titisee!). Puis chillons en ville.

Freiburg
Freiburg

Nous rentrons au camping, en admirant les formidables maisons, écoutons un peu un concert de jazz, profitons de nos toilettes où passe de la musique classique et allons dormir car demain, une longue étape (en tout cas pour ces vacances-ci) nous attend!

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *