Back to TOP

31,93 km * 11,00 km/h

Grêle le matin, puis soleil

Après une bonne nuit passée dans nos sacs, bercés par la pluie, nous nous réveillons sous… la pluie. Ca se calme par instant, pour mieux recommencer par la suite. Levé difficile, donc, on traine un peu sous la tente, puis on se décide quand même à bouger. En plus notre destination du jour est le lac de Titisee! Après un passage au sanitaire on est surpris par de la grêle! Youpie! Heureusement nos vêtements ont sechés et notre porridge nous motive un peu. Après quelques tergiversations, on se décide à y aller.

Le SWW passe juste devant le camping donc pas de problème pour « remonter dessus ». Remonter est le bon mot, car ca monte! Mais il ne pleut plus. On a même bon espoir que la météo change! Après une grosse montée horriblement forte, ca se calme heureusement. Ca monte encore mais c’est roulant. Et c’est super. De magnifiques chemins en pleine forêt. On s’imagine déjà ici en hiver pour faire de la raquette ou du ski de fond!

Après le pluie de Muggenbrunn
Après le pluie de Muggenbrunn

On monte jusqu’à une auberge de jeunesse pour ensuite, après avoir admiré le point de vue ensoleillé, descendons sur Todtnauberg à vive allure! La route descend de façon vertigineuse! On est coincé derrière une camionette qui n’avance et ne pouvons pas profiter pleinement de cette superbe descente.

Nous arrivons au village et remarquons une forte odeur de brulé. Ce sont nos freins! Le contour des disques est tout bleu! On avait déjà eu le coup en Ecosse, et voila que ca recommence! Le village est sympa et le soleil est la, tout va bien! Mais après avoir traversé le village, il faut remonter de l’autre côté.

Todtnauberg
Todtnauberg

On remonte donc en face et nous doutons qu’on va encore muscler nos mollets! Prochaine étape: le Feldberg. Enfin pas le sommet, pas aujourd’hui. Déjà la Todtnauer Hütte sera notre point le plus haut de la journée. Et ce après une montée extra longue, qui se termine par un passage sur route des plus physique. Mais toujours avec des panoramas extraordinaires.

Petite pause repos-paysage
Petite pause repos-paysage

Nous profitons de l’auberge à la Todtnauer Hütte pour manger notre repas de midi, copieux et bien calorique! Mais qui tombe à point après un tel effort et la température qui est à nouveau bien basse! On se réchauffe tout en mangeant, deux autres vététistes arrivent après nous. Il est déjà tard pour manger et lorsque nous quittons, l’auberge ferme ses portes! Bien revigorés par ce repas de vrai montagnard, nous pédalons avec joie en contournant le sommet du Feldberg et en nous arrêtant des tas de fois pour faire des photos. Le ciel se dégage et tout devient superbe. La tour d’observation qui se trouve au sommet du Feldberg est déjà en vue depuis longtemps, mais la nous nous en rapprochons!

Le Feldberg droit devant!
Le Feldberg droit devant!

Nous discutons avec un cycliste, puis entamons une magnifique descente, laissant le sommet à notre gauche et dévalant la côte pour se retrouver au « village » ou plutôt rassemblement d’hotels et de magasins à touristes. Pour la première fois depuis que nous sommes en Allemagne, nous entendons parler Français. Nous entendons aussi malheureusement un bruit inquiétant provenant de la roue arrière. Je jette un oeil et constate que le pneu est difforme. Aie aie aie! On s’arrête et on constate les dégâts; ha ben c’est dans le même genre de ce qu’on a eu il y a exactement un an, quand on allait à Glencoe: carcasse du pneu tout à fait morte! Heureusement qu’on se rend compte à temps et qu’il n’a pas explosé dans une descente! On change donc notre semi-slick contre le Spider qu’on avait heureusement pris en réserve.

Après cette petite interlude mécanique, nous nous remettons en route. Je ne le sais pas encore mais je vais vivre un des moments les plus forts de ce voyage. Après un petit passage sur la route, nous retrouvons la forêt. Et nous allons entamer une descente folle dans une nature absolument magnifique. Des arbres, des rochers, des cascades, du vert, du gris, du blanc. Une ambiance extraordinaire. On va vite. La piste est difficile. Des obstacles, des tournants serrés et qui arrivent comme par magie. Vraiment intense. Un seul regret. Ne pas avoir partagé ca avec mon capitaine qui devait se concentrer sur le pilotage.

On descend encore, mais on l’a bien mérité! On a un doute sur les flèches du SWW. A mon avis il en manque une la, parce que c’est vraiment pas clair. Heureusement on choisit le bon chemin, et après quelques centaines de mètres, on a une confirmation qu’on est dans le bon. Arrivés à l’épingle à Vorderbärental nous quittons le SWW pour descendre sur Titisee. Nous arrivons au camping sous le soleil en ayant quand même encore eu une bonne petite douche dans la descente.

Le camping n’est pas grand luxe, mais très beau. On peut s’installer au bord du lac, mais les emplacements sous tout à fait trempé. On s’installe donc dans la partie en hauteur mais avons toujours une belle vue sur le lac. Quel bonheur d’ouvrir la tente sous le soleil! Après s’être installé et douché nous partons à la découverte du village de Titisée pour manger. La ballade le long du lac est très chouette. Le soleil commence déjà à se coucher et la lumière est superbe. On est en configuration hivernale; buff sur la tête, Gore et gant long. La piscine en plein air est sympa et comprend également une plage sur le lac. Je commence à douter sur le fait de me baigner dans le lac. Si la piscine chauffée indique 26°, le lac est à 16°C. Vu qu’on va rester quelques jours à Titisée, on viendra essayer ca demain!

Titisee
Titisee

Titisee est 100% touristique, on ne peut pas le cacher. Hotel, B&B et restaurants cotoyent des magasins de souvenirs et des bateaux de locations. Bon si on oublie tout ca, c’est super beau et offre des tas de possibilités de randos. Je découvre le Wienerschnitzel XXL, Michel la choucroute au boudins blancs, et nous nous laissons tenter par les desserts exposés; Sachertorte et tarte myrtille. Retour par le même chemin qu’à l’aller et.. dodo!

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *