Back to TOP

78,18km – 5:00:28 – 16,06km/h

Levés un peu après 7h et déjeuné dans la foulée. On rassemble nos affaires et on quitte l’hôtel vers 9h. On a décidé de ne pas suivre ce qu’on avait tracé et de plutôt emprunter une ancienne voie de chemin de fer (qui traverse le bas de Wuppertal) puis ensuite de rejoindre la Wupper que l’on doit suivre jusqu’à la jonction avec le Rhin un peu avant Leverkussen.

Les premières centaines de mètres dans Wuppertal permettent de découvrir un quartier plutôt sympa (avec un bar à café qui à l’air bien hype!). On doit ensuite monter sur les contreforts de la vallée pour rejoindre la Sambastrasse. Elle même est plutôt pentue!

En chemin, on découvre une belle vue d’en haut sur Wuppertal et on jette un dernier coup d’oeil aux rails du métro suspendu. Pas de rame qui passe pour nous saluer… dommage! La traversée du zoo est anecdotique; on ne voit rien et elle ne dure que quelques mètres.

Une fois arrivés à la fin de la Sambastrasse, la route dégringole vers la Wupper et offre un joli panorama sur les alentours. Sur la Wupper, on début avec un peu de piste cyclable le long de la grand route, puis après l’avoir traversée via un pont, on s’engage sur un sentier menant à la vue imprenable (et impressionnante) sur le Münstener Brücke, un ouvrage d’art en acier de 107m de haut et de 505m de long! Le plus haut d’Allemagne en 1898 lors de son inauguration par le Kaiser Wilhelm II.

Juste plus loin, un petit bac posé sur deux cables et actionné à la main permet de traverser la rivière. On traverse donc “à la force des bras”. Petite pause de l’autre côté puis on continue sur un sentier de forêt. Un pont fermé nous oblige à prendre une déviation qui tourne en épreuve de VTT… Le chemin est bucolique à souhait mais éprouvant malgré tout! 

Il fait très chaud et lourd. On s’arrête finalement pour un lunch de riz “façon paella” vers 13h30. Ca nous requinque un peu pour la suite (qui sera heureusement plus facile). On traverse encore de belles campagnes parsemées de maisons à colombages.

A Leivhlingen, on faut un stop au Rewe pour refaire des provisions. On repart dans la circulation de sortie d’écoles… pas de chance. Le trajet cyclable longe l’eau et emprunte un sentier digne d’un bon VTT! C’est sympa, mais on se dit que les allemands ne craignent pas d’envoyer les vélos sur des sentiers pas faciles…

Leverkussen est un peu “Bayer City”. Enormément de circulation… on attend le Rhin avec impatience. On finit par l’atteindre peu avant Cologne, sous le soleil. Il fait chaud et soif! La vue sur la ville est très belle, le Dom, le pont de chemin de fer,… tout cela sublimé par les lumières de fin de journée.

Notre camping est situé sur le Rhin, à la sortie de Cologne. Au moment de monter la tente, le ciel se déchire et l’orage éclate!! Mais le timing est plutôt bon on ne sera pas trop mouillés. Après la douche, on sort du camping pour aller manger chez “Malizia” un italien chez qui on prend chacun une pizza et un demi de rouge pour deux. La pluie s’est arrêtée.

Pendant la nuit, il pleuvra par intermittence. Le bruit de la grand-route toute proche (sur le pont) est bien audible, mais les avions battent tous les records; on dirait qu’ils atterrissent dans le camping…

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *