Back to TOP

110,91km – 6:21:03 – 17,87 km/h

Départ vers 9h30 après avoir déjeuné avec le reste de pain d’épice au gingembre. La tente était toute mouillée le matin.

Le début d’étape se passera dans les bois. On se retrouve assez vite à passer la frontière avec l’Allemagne. Le Münsterland est une région très agricole. Pas de maïs, mais du fourrage (pour les vaches et les cochons) mais aussi des pommiers. le paysages devient plus vallonné et tout de suite, cela change les perspectives.

La météo est belle bien qu’il ne fasse jamais vraiment chaud. Quand on s ‘arrête, il faut se couvrir et on met quelques kilomètres à se réchauffer à nouveau.

Le déjeuner était un peu léger et nous n’avons jamais trouvé de magasin pour compléter ça. On a faim! A midi, on mange un « spirelli carbonara » au bord d’un terrain pour chevaux. A Harrisbeck (environ trois-quart de l’étape), on croise la route d’un Lidl, je vais y faire des courses et on se jette sur nos victuailles!

Nous arrivons enfin à Münster que nous dépassons par le nord, car le camping est situé en dehors de la ville. Comme toujours en ville, la navigation se complique et Mimi doit beaucoup vérifier sur son téléphone si nous ne nous trompons pas de route. Le ciel est devenu noir, le vent souffle. On ne serait pas vraiment étonné d’avoir un bel orage pour clôturer la journée! On essaie donc de rejoindre le camping le plus vite possible… Finalement le nuage nous dépasse sans s’ouvrir. Nous terminons l’étape par un agréable sentier le long de la Weser (plutôt que la grand route) et c’est super chouette!

Le camping de Münster est grand et les camping-cars sont garés les uns sur les autres… Heureusement pour nous, l’espace tente est au fond, au calme et bien isolé du reste. C’est même très agréable. Après la douche, comme d’habitude, nous partons à la chasse au resto. Celui du camping cesse de servir à manger (il est 19h45, mais bon nous sommes en Allemagne après tout). On part à pied au resto Stapelkoppen qui se trouve à 800m sur la grand route. On pioche dans les suggestions « Pfifferlingen »; on prend chacun une crème de champignons, puis un plat. bref, on mange beaucoup trop! Le service est sympa dans le style typique du bon restaurant allemand.

Retour au camping pour une belle nuit de sommeil bien méritée!

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *