Back to TOP

94,5km – 421m D+ – 5:05:55 – max 46,5km/h

La pluie s’est arrêtée en fin de nuit il fait donc sec au moment de replier le camp… mais tout est trempé, y compris nos chaussures qui étaient contre la toile extérieure.

20150828-DSCF2688Notre campement avant le démontage

Nous prenons le petit déjeuner au même endroit que la veille juste en face du Weingut: croissants et couques aux raisins en terrasse. On part le long de l’Ahr pour rejoindre le Rhin.

20150828-P1070141
20150828-DSC_6322
20150828-DSC_6326

Une fois sur le Rhin, nous sommes bien entendu frappé par son immensité. Le fleuve est tellement large, nous sommes extrêmement loin de la rive opposée. Mais c’est également ici que nous commençons à rencontrer d’autres cyclotouristes. Le Rhin est effectivement mythique comme route européenne cyclable, mais c’est tout de même étonnant de voir autant de voyageurs sur ces chemins alors que nous n’en avons croisé quasiment aucun avant; sur des routes beaucoup plus charmantes et bucoliques. Car le Rhin que nous voyons (au début en tout cas) reste relativement industriel et finalement peu agréable à rouler.

20150828-DSC_6327

20150828-DSC_6343
20150828-P1070147
20150828-DSCF2691
20150828-DSCF2693
20150828-DSC_6333

A Brohl, un détour devait nous permettre de monter voir un lac. Mais on ne trouve jamais d’indications de route et on décide de laisser tomber. Au lieu de s’arrêter à Coblence, on va plus loin pour déjà s’avancer pour la journée de demain où nous nous arrêterons dans un village où il y aura des thermes!

Afin d’être entièrement correcte avec ce qui a été dit plus haut, le Rhin est à cet endroit-ci nettement plus agréable; les villages traversés sont mignons et nous évoluons dans un environnement très vert. Nous devons faire un petit arrêt (véritablement) technique car Mi a cassé un rayon! Il pensait d’abord que sa roue était voilée, mais en regardant de plus près, il découvre un rayon sectionné! Après un rapide dévoilage, nous reprenons la route.

20150828-DSC_6348
20150828-DSC_6349
20150828-DSC_6351
20150828-DSC_6359

On ne trouve pas de camping à Boppard (ville fort touristique et jolie) et on pousse encore de 15 km sur le Rhin pour rejoindre Sankt-Goar. Après une bonne douche, nous nous rendons à pied en ville pour souper. Nous mangeons au restaurant de l’hôtel Am Markt. Soupe au Pfifferlinge pour nous deux comme entrée. Pour moi morceaux de porc avec des champignons, Spätzle et salade. Pour Mi du porc mariné avec du chou rouge avec de la cannelle et des Knödels. Vin blanc doux pour moi et rouge pour Mi.
Nous terminons la soirée en prenant des photos du Rhin et de ses reflets avant de rentrer nous coucher.

20150828-DSC_6368

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

One Response to Bad Neuenahr-Ahrweiler – SanktGoar

  1. […] En cours de route, on découvre la campagne allemande. Et on redécouvre aussi les rives du Rhin, que nous avons parcourues il y a deux ans (notamment ce jour là : 28 août 2015 : Bad Neuenahr-Ahrweiler-Sankt-Goar/) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *