Back to TOP

84,73 km – 5:04:45 – 17,09 km/h – 58 km/h max

Départ vers Schlanders vers 9h30 malgré un levé tôt…
Un couple de l’hôtel part un peu avant nous. On n’aurait pas dit qu’ils étaient aussi sur la Via Claudia. Madame a des sacoches sur son vélo électrique… son mari a un gros sac à dos. Lui fait la Via pour la troisième fois, sa femme pour la deuxième. Ils sont partis depuis chez eux en Bavière et feront l’itinéraire vers le lac de Garde!

Après Pfunds, on doit emprunter une route assez large, assez passante et heureusement roulante. Puis, une modif de le tracé nous fait continuer sur la grand route plutôt que de prendre à gauche comme précédemment indiqué.
A partir de là, la route va rapidement prendre un profil descendant, jusqu’à la frontière suisse, où là nous prendrons à gauche pour démarrer l’ascension qui nous mènera au Rechenpass. La montée est costaude et longue de 5 km environ, mais bien régulière. Une fois au sommet, on bascule vers Nauders, charmant village plutôt touristique.

Ca continue à monter vers le Rechenpass, où nous franchissons la frontière italienne ! On s’arrête pour manger dès le début du Rechensee, sur une grosse balancelle avec vue imprenable sur le lac.

On se remet assez vite en selle, car avec le vent, il fait plutôt frais…
A mi-distance du lac, on passe à l’ancien village du Curon, recouvert par l’eau depuis la création du barrage, et dont ne subsiste de visible que le clocher de l’église. On ne l’avait pas imaginé comme cela. En bordure de grand’route, avec un parking indiquant « Fotopunkt »…

Il commence à pleuviner. On continue vers le deuxième lac que l’on doit contourner par la droite. Mais une indication annonce un interruption de la piste et propose un détournement que nous empruntons. Il ne fera contourner le lac par la gauche, passant à plat au plus près du bord du lac. Puis dans la tourbière qui termine le lac. Nous devons descendre de vélo pour emprunter la longue passerelle de bois qui permet de traverser la tourbière.

A partir de là, la piste longe l’Adige, que nous ne quitterons plus de la journée. La piste va aussi être en pente descendante jusqu’à notre point d’arrivée du jour, que nous atteindrons vers 16h30 non sans avoir acheté dans une boulangerie un « nuss heck », sorte de pâte sablée en triangle, avec des noix et fourrée de confiture. Délicieux et bon « pour ce qu’on a »! Il y a pas mal de cyclo voyageurs sur la piste, c’est fou !

Après passage au point d’info tourisme, on choisit l’hôtel Goldener Löwe. On est logé dans la partie ancienne et la douche chaude est un peu paresseuse. Mais il faut dire que les autres hôtel sont plus chers…

Souper au resto Goldener Rose (Magnifique soupe de potirons à la truffe, suivie de Spaghetti bolo pour Bri et penne pour moi)


Nous quittons Tösens

La route dans la vallée est aussi agréable que la veille

Il fait rapidement chaud



La route monte et descend entre Suisse et Autriche

A l’assaut du Rechenpass!

En arrivant au sommet

L’église Sainte Anne dans le Rechen (Resia)

Suite à une déviation, nous empruntons une sympathique passerelle qui longe le lac



Et puis c’est parti pour des kilomètres de descente!



Petite pause après tant de D- !

Schlanders (Silandro)

Une carte de la région qui reprend notre itinéraire depuis Füssen jusque Halls

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *