Back to TOP

96,52km * 5h22 * 17,90km/h

Lorsque nous sortons les vélos du garage et y accrochons nous sacoches, la rue de l’hotel est envahie par un chaleureux soleil. Une fois que nous quittons la ville cependant, nous nous retrouvons dans une brume assez dense. Il fait frais mais agréable.

2014NL-23Préparation des vélos devant le bicycle hotel

Nous voici donc à présent sur le LF2a, qui relie Amsterdam à Bruxelles en 340km. Nous connaissons bien la fin de ce parcours ; entre Leuven et Bruxelles, qui est vraiment super.

Nous ne le suivrons toutefois pas du début à la fin mais en grande partie ; sur la variante qui passe par Rotterdam et qui boude Gouda. Pour le début tout au moins car sur la fin, nous prendrons quelques libertés ☺ pour passer à Breda et non à Roosendael.

Nous quittons donc Amsterdam par le sud, direction Amstelveen. Au programme : du plat, des canaux et de la campagne. Le tout avec une brume qui donne à l’ensemble une ambiance agréable.

2014NL-24Paysages typiques du jour

2014NL-25Un champs de colza? Non, des tulipes!

On a un peu l’impression d’être seuls sur ses routes. Presque pas de voitures, quelques cyclistes – plutot course ici – de temps en temps. Et beaucoup de femmes d’ailleurs. Nous empruntons un petit bac « à la demande » et atteignons Alphen aan den Rijn après notre pic-nic. La brume se dissipe et nous voilà à nouveaux sous le soleil. Ce qui change tout pour les paysage. En contraste au noir et blanc du matin nous voici au milieu d’une palette de couleurs vives et éclatantes. J’ai envie de m’arrêter tous les 500 mètres pour faire des photos, la végétation est en pleine explosion et le contraste entre le vert et les bleus des canaux et du ciel sont photogéniques.

2014NL-26Contre-jour

Mais nous avons à nouveau une bonne journée de vélo, et devons parfois nous résoudre à ne pas s’arrêter trop !

2014NL-28De moulins!

Nous perdons le LF2 aux alentours d’un tout nouveau centre d’aviron absolument hallucinant. Les couloirs sont énormes. Malheureusement dans les travaux, toutes les directions cyclistes ont été perdues. On s’oriente selon ce qu’on peut voir sur la dernière carte disponible puis un peu à l’azimut, et on se débrouille pas mal car on retombe plus loin sur notre route !

Je sens la fatigue m’envahir et les derniers kilomètres (que nous reconnaissons d’une sortie précédente en partant de Rotterdam) me semblent longs et éprouvants.

Nous arrivons à Rotterdam par le nord et traversons toute la ville que dans un premier temps ne reconnaissons pas du tout. Une fois la gare passée, c’est beaucoup plus familier et nous nous retrouvons en terrain connu. C’est donc sans mal que nous trouvons notre péniche B&B et arrivons sous un soleil éclatant. La vue sur le port avec les gratte-ciels en arrière plan et le pont Erasmus est fantastique. Quelle ville !

Notre hôte n’est pas la, mais les instructions quand à notre accueil ont été laissées au voisin de la péniche d’à côté. Nous nous installons, prenons une douche et partons faire un tour et cherchons un resto. Le soleil a laissé sa place à de gros nuages foncés et une lourde pluie nous incitera à choisir rapidement notre restaurant ; ce sera (encore du connu) Popocatepetl, un bon TexMex. Le pluie est courte et quand nous ressortons, il fait sec.

2014NL-29Rotterdam!

Nous nous promenons le long de l’eau et allons jusqu’au pont Erasmus. Nous passons une belle nuit bercés par les cliquetis de l’eau.

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *