Back to TOP

103,81km * 5;01;17 * 20,67km/h * 60,02km/h max

Ce week-end petite virée en province de Liège pour aller fêter les anniversaires de Cindy & Chris au fin fond d’un bois de Bas-Oha! Quel programme en perspective… La météo annoncée étant prometteuse, pas question d’y aller autrement qu’en tandem.

Nous avons donc prévu un itinéraire qui s’annonce sympa sur la carte et qui ne nous a pas déçu! Nous rejoignons la forêt de soignes par notre trajet habituel, puis prenons le LF6 à Groenendael jusqu’à Huldenberg pour ensuite suivre le RV4 (mais ca on ne s’en rendra compte qu’en roulant car on ne l’avait pas prévu) jusqu’à Grez-Doiceau. Il fait magnifique et nous roulons sous un ciel radieux qui magnifie tous les paysages que nous traversons.

La belle campagne brabançonne

Nous faisons notre première pause picnic devant la maison communale de Hoeilaart face à des préparatifs du Gordel. En nous remettant en selle nous en effectuons une partie et redoutons déjà le retour si celui-ci n’est pas encore terminé quand nous serons de retour… Mais demain est un autre jour et nous continuons notre périple. Arrivés à Huldenberg, nous quittons le LF6 et bifurquons vers Sint-Agatha-Rode puis le Brabant Wallon. Les paysages de ce côté la sont vraiment superbes. Nous rejoignons Grez-Doiceau puis filons vers Huppaye pour rejoindre le Ravel jusqu’à Eghezée. Nous profitons des magasins pour nous ravitailler en prévision du soir; de la viande pour le BBQ et une grande bouteille de Chouffe!

Une fois nos emplettes terminées, nous reprenons le Ravel pour le quitter assez rapidement et nous enfoncer dans la province de Liège. Très rapidement nous pouvons nous orienter à l’azimut en suivant les fumées de la centrale de Tihange. Elle nous permettront d’ailleurs de nous rendre compte que nous faisons fausse route; il n’est effectivement pas normal de s’en éloigner alors que c’est par là qu’il faut aller… Demi-tour donc, et nous rejoingnons l’itinéraire prévu un peu plus loin.

Joli point de vue (sur la centrale de Tihange)

La dernière partie du voyage fut la plus difficile d’un point de vue orientation. D’abord nous ne croisons jamais une pancarte et ensuite il y a des tas de chemins de remembrement qui ne sont pas présent sur notre carte 100 000ème. Autant dire qu’il faut être supers attentifs et bien suivre sur la carte. Après quelques hésitations nous arrivons finalement dans la bonne rue, mais le jeu de piste n’est pas terminé, nous devons nous rendre au numéro 9A et les numéros passent du 11 au 7 🙂 Finalement on se rend compte que la rue a une forme plutot complexe et qu’elle forme une boucle… Arrivés sur le pont du train, je perçois des timides marquages au sol; c’est ici!

Super soirée dans les bois, magnifique flambée, bonne bouffe, excellente compagnie… Une belle réussite qui se termine par un repos bien mérité – quoique un peu court!

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

2 Responses to Camping sauvaaach (1/2): Bruxelles – Bas-Oha

  1. LaVAche Kikou dit :

    Tiens, je n’avais pas pensé à cet aspect « positif » des centrales… Sublime photo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *