Back to TOP

59,66km * 4:36:19 * 12,95km/h * D+ 1200m

Nous ouvrons les yeux dans notre petite tente igloo après une nuit plutôt pluvieuse, mais à présent la météo à l’air plus clémente. J’aperçois même un bout de ciel bleu par la petite fenêtre! Si il pouvait faire beau pour notre ascension de la corniche de Goumois, ce serait bien!

Douche, petit dej porridge au camping, le temps de replier notre matos et voila qu’il fait splendide et torride; mon thermomètre – placé en plein soleil – annonce 35°!

Nous nous mettons en route tout guillerets pour attaquer cette belle ascension qui nous attend! Il nous faut donc remonter tout ce qu’on a descendu la veille depuis l’église de Goumois, qui est située très en hauteur par rapport au village.

Ca monte mais la côte n’est pas trop dure. On se retrouve rapidement à l’église, d’où on a déjà une très belle vue. Nous quittons à présent la route que nous connaissons pour partir de l’autre côté. Après quelques kilomètres de montée, nous voici déjà à la portion de route que nous voyions depuis le village et qui offre une vue plongeante et superbe sur Goumois et toute la vallée.

L’impressionante vue depuis la corniche de Goumois

On se fait doubler par des vélos de course et dans un sens on les envie grandement! Ils ont l’air d’avoir si facile! Nous, avec notre tank et notre remorque c’est autre chose 🙂
On mange au col de la vierge sur un « banc avec vue » au soleil! Saucisson d’âne, compté et pain acheté à Goumois. Quel régal.

On enchaine avec la plus forte côte de la journée vers « La montée ». Ca porte bien son nom rien à dire. Mon altimètre m’annonce des passages à 17% et on tourne dans les 14 en moyenne. Ceci est à nouveau une variante de la GTJ, mais cette côté vaut la peine d’être montée car les paysages traversés ensuite sont magnifiques!

On redescend ensuite vers Charquemont. Plus loin nous prenons à nouveau la variante qui nous permet de voir le barrage du Chatelot. Nous avons hésité un peu avant d’y aller car cela réprésentait descendre puis remonter! La descente en forêt est humide et tout ça salit notre beau tandem! La descente qui nous avait parue très forte ne nous parait pas si dure en montée finalement. En tout cas elle nous parait presque courte!

Mélange de pluie et de soleil à Morteau

Nous recontrons encore de belles montées avant d’entamer la fabuleuse descente vers Morteau! Une fois en ville, nous nous rendons directement à l’hotel où nous avons réservé une chambre. Après une douche et un peu de stretching, nous partons à la découverte de la ville. Nous essuyons une averse incroyable où nous ne voyons pas de nuages et où il fait ensoleillé! Nous repérons directement un restaurant qui à l’air très prometteur et nous revenons devant la porte à 19h, affamés. Et on ne s’est pas trompé; le restaurant Jacques Alexandre vaut définitivement la visite. On y bois un Arboy blanc délicieux et les 3 services sont extras pour un prix plus que correct. Quelle belle soirée. Le service est parfait même en étant relativement débordé vu que la salle est pleine.

Retour à l’hotel pour une bonne nuit de repos!

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *