Back to TOP

60,95 km * 17,01 km/h

Départ ensoleillé, puis météo un peu mitigée

Lorsque nous nous réveillons, le soleil annonce son arrivée sur Sligachan. Les Cuillins sont toujours aussi nets que la veille. Aurons-nous la chance d’avoir une journée aussi merveilleuse qu’hier? Nous nous douchons, déjeunons et remballons notre matériel, qui a été un peu fouetté par le vent, mais bien moins qu’on pouvait penser finalement. J’avais prévu cette journée comme étant « off » dans notre « planning ». Ce qui ferait qu’après demain on aurait une énorme étape pour rejoindre Lochcarron. On se décide donc à rouler aujourd’hui.

Notre route du jour n’est pas, sur papier, des plus excitantes. Nous allons suivre la A87 jusqu’a Kyle of Lochalsh puis là nous pourrons emprunter de plus petites routes pour rejoindre notre camping à Balmacara.

Arrivés à Sconser, cette fois on n’hésite plus, on prend l’alternative touristique qui allonge un peu mais qui est bien moins fréquentée. Et on ne le regrettera pas! La route est super, légerement valonnée, mais rien à voir avec l’espèce de col qu’on s’est monté et descendu hier! On croise 3 voitures, des campeurs sauvages autour de leur camping car – qui ont bien choisi leur endroit d’ailleurs! – un élevage de saumon et nous avons droit à de magnifiques vues, dans un calme absolu. On regrette déjà de ne pas avoir pris cette route la veille!

Petit détour
Petit détour

Il y a encore quelques chauffeurs fort pressés sur la route, mais c’est quand même mieux qu’hier! On se retrouve rapidement à Broadford, ou l’on constate que le temps est en train de tourner. Rien de bien inquiétant, mais le soleil n’est plus vraiment la. Nous achetons de quoi manger au Spar et lunchons en regardant l’Inner Sound. On regarde si il n’y a pas un magasin de vélo dans le coin pour acheter des plaquettes de freins (on s’est rendu compte hier que les freins avant étaient morts) mais il n’y a pas grand chose à Broadford. On se rend compte que là, nous nous dirigeons vers des contrées esseulées. Plus rien à voir avec Inverness ou Fort William.

Après quelques kilomètres assez monotones, nous arrivons à Kyleakin, ou nous pourrons prendre le fameux pont pour rejoindre Kyle of Lochalsh, de l’autre côté. L’usage du pont est désormais gratuit, notre guide nous avertissant que c’était le pont avec un tarif de traversée le plus cher d’Europe… La vue depuis le pont est sympa, nous le passons à pied pour mieux en profiter.

A Kyle, on achète des cartes postales et des timbres et puis nous quittons ce village pour prendre une route beaucoup plus petite, qui sera notre chemin des écoliers pour rejoindre Balmacara.

Je ne sais pas si c’est le jus d’orange que j’ai bu pur alors qu’il fallait le diluer, mais je n’arrive pas à pédaler et je me sens vraiment pas bien. Et cette route n’arrête pas de monter. On a un petit coup au moral la, on essaie de se remotiver, mais ca monte toujours, et fort en plus.

Beuh.. il passe quand le camion balais?
Beuh.. il passe quand le camion balais?

Et puis tout d’un coup, enfin, voila que ca descend! On croise la route qui va vers Plockton (et qui monte). On approche de Balmacara à très vive allure, on ne voit pas de camping, je suppose donc qu’il sera plus proche de l’A87. Arrivés à l’A87, on nous annonce un caravan park à gauche, que j’ai sur ma carte, le notre est donc à droite! Un peu d’A87 en plus ca ne va pas nous tuer.

Mais voila qu’on roule, on roule on roule, ca monte, puis ca descend et on arrive on monument. Ca fait longtemps qu’on aurait du le voir ce fameux camping. On s’arrête sur le parking du monument, fatigués et un peu desespérés. On fait un break de 10 mins, assis dans l’herbe face à un défilé de voitures et de moto, dont certaines pensent être sur un parcours de F1. La le moral est au plus bas!!! Allons du nerf, on va pas se décourager, non?

Mais non! On se remet en selle, on réaffronte l’A87 et après avoir demandé à un géomètre en train de mesurer, on est sur qu’il y a bel et bien un camping ici. Il nous l’indique et il s’agit en fait du caravan park. Bon tentons le coup! En arrivant on voit une tente barrée comme pictos! « Ha non pas ca!! » Mais en fait ce qu’ils n’aiment pas ce sont les grandes tentes, donc pas de problème pour nous!

Le camping est super soigné. Les sanitaires sont d’un propreté incroyable et très coquets. Nous nous installons, vraiment contents d’être à destination, puis prenons connaissance du coin. Sur un panneau montrant les marches possibles, est indiqué l’autre camping! Il existe donc bien! Mais visiblement il n’est accessible que par des paths ou tracks, et on aurait pu y acceder lors de notre folle descente sur Balmacara. Visiblement la signalétique n’est pas leur fort! Dommage. Enfin notre camping est super.

Nous faisons une des marches présentées sur la carte, elle nous amène en hauteur derrière le camping, dans un endroit très sauvage et cloturé où visiblement on pourrait rencontrer des chevaux en liberté. Nous avons la un point de vue extraordinaire sur le Loch Alsh et sur le pont. Le temps de redescendre et le soleil commence à se coucher. Mon capitaine écrit ses cartes pendant un superbe coucher de soleil sur le pont.

Nous « finissons » au pub comme tous les soirs 🙂 je commande un « beef pie » et mi une lasagne, plat qu’on s’échangera finalement! Nous regagnons nos sacs pour une bonne nuit.

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *