Back to TOP
  • Sur les routes namuroises

  • En Brabant Wallon

  • Yorkshire Dales

  • En route vers le Kirstone Pass dans le Lake District

  • En mode tout terrain dans les Dales

  • Dans le Yorkshire

  • Aube brumeuse à Profondeville

  • Sur les routes au coucher du soleil

  • Petite escapade autour de Bruxelles

Destination choisie "Pays-Bas"

OFF

Aujourd’hui on ne pédale pas, on se ballade dans le centre de Den Haag en matinée et sur les plages de Scheveningen l’après-midi.
Le centre est sympathique et calme – cela vient peut-être du fait que ce sont les congés – nous traversons le quartier des ambassades avant de rejoindre le port et les plages de Scheveningen enfin. Les plages sont grandes mais la digue à un côté consumériste très regrettable. Des beach clubs sur le sable et des restos et magasins côté ville. Le tout dans un architecture années 80 discutable. Un pier qui évoque celui de Blankenberge est fermé et semble à l’abandon.

2014NL-14Scheveningen

2014NL-15Den Haag

Nous rejoignons notre appart après un passage à l’Albert Heijn et mangeons « chez nous ».

97,26km * 5h13 * 18,60km/h

Nous déjeunons très copieusement à 8h et quittons Burgh vers 9h.
Rapidement nous nous retrouvons à nouveau dans de superbes dunes avec des côtes étonnantes ; courtes elles montent tout de même à 10% de moyenne ! On invite même les cyclistes à mettre pied à terre pour les descendre !

2014NL-5Genesis on the road

Arrivés en haut de la bute nous avons une vue splendide sur la plage qui est gigantesque. Les couleurs pastels sont sublimes. Et c’est parti pour des kilomètres au milieu d’un nature superbe. De temps en temps nous quittons les dunes pour faire un crochet par un village. Nous croisons pas mal de promeneurs en ce dimanche matin, mais ce ne sont pas les foules que nous avons déjà croisées en été. Heureusement !

2014NL-6La plage vu d’en haut!

Nous arrivons à une immense digue qui offre de très jolies vues depuis la piste cyclable qui se trouve en hauteur. Le vent est à nouveau plutot avec nous, un vent de face rendrait cette traversée interminable.

2014NL-8Après le pont, ambiance urbaine

Nous atteignons vers 11h30 un bel endroit avec un mirador et une table et après être monté voir la magnifique vue, nous mangeons une partie de notre lunch sous un doux soleil. Je renseigne (en tout cas j’essaie) deux couples d’américains qui font un tour d’Europe, et qui sont venus se perdre dans les dunes Zélandaises à vélo ! Nous discutons un peu avec eux puis reprenont la route. Car elle est encore longue jusqu’à Den Haag !

2014NL-9Vue depuis le mirador

Nous traversons une nouvelle partie terrestre où nous passons par le charmant village de Ouddorp et ensuite une nouvelle digue, plus courte cette fois, mais infestée de mouchettes. A traverser la bouche et les yeux fermés. Moins facile ça… Cette digue traversée, nous revoici sur terre, cette fois on change le cap : nord-ouest direction Rockanje et enfin Europoort et plus précisément Vlaasmakte où nous prendrons le ferry jusqu’à Hoek van Holland (3,30€ pp) après avoir traversé une impressionnante zone portuaire. Les fast ferry portent bien leur nom ; nous fonçons vers Hoek van Holland si bien que nous loupons presque l’arrêt !

2014NL-10La plage

2014NL-12On attend le ferry

Et nous voilà reparti vers Den Haag à nouveau à travers de magnifiques dunes. Nous quittons les dunes et arrivons en ville à Duindorp très proche du centre ville. Ce qui ne nous empêche pas de nous perdre et de faire un tour pour rien ! Au second tour on ne se laisse plus avoir et arrivons au B&B vers 17h, bien contents d’être arrivés ; nous avions le vent de face dans les dunes et les kilomètres dans les mollets.

Le B&B se trouve dans une très belle rue aux accents américains dans une de ses maisons à appartements que nous trouvons atypiques car chaque appartement à son entrée propre, soit 3 propres par maison. Nous avons droit ici à un superbe petit appartement magnifiquement décoré et très confortable. Nous mangeons dans le quartier au Pakang Thai absolument excellent.

Soirée DVD à l’appart et puis repos bien mérité !

100,700km * 5h15 * 19,10km/h * 43km/h max

Long time no seen…

1 an ½ sans nouveau post sur ce site. Hé oui, notre tandem prend la poussière dans la cave depuis plus d’un an. Nous avons toujours ce problème de freins qui a engendré des cassages de rayons dans le Jura il y a deux ans. Nous avons ensuite fait quelques sorties avec TTTim pour nous rendre compte que le nouveau frein mis à l’avant n’était pas super compatible avec le disque… Tout ça fait que nous avons ressorti (de mon côté en tout cas, ceux de Michel prenait toujours la route !) des autres vélos et repris goût au vélo solo. Cela dit, le tandem me manque, voyager en solo c’est pas pareil.

Nous sommes dont partis la semaine du 1er mai faire un petit tour de nos voisins du nord. L’idée première était de gagner la Frise, mais vu que nous voulions aussi visiter les villes nous avons limité notre point le plus septentrional à Amsterdam.

Retour donc sur 6 belles journées de vélo…

Après un levé très matinal (5h00), nous quittons notre rue à 6h00 pour prendre le train de 6h26 direction Knokke. J’avais vu la veille sur le site de la SNCB que le train pour Knokke n’était pas direct ce week-end là mais qu’il fallait changer à Bruges. Une fois à la gare du midi, nous nous rendons compte que la liaison se fait en fait en bus. Nous hésitons entre descendre à Bruges ou à Blankenberge et choisissons finalement la seconde solution. Ce qui devrait nous rajouter dans les 15km.

Nous sortons de la gare sous un soleil encore timide vu l’heure et nous dirigeons vers la mer, que nous aurons à nos côtés pour les 4 jours à venir !

Nous effectuons nos premiers coup de pédales (non bruxellois) sur la digue et trouvons facilement le LF1 qui nous amène à Zeebrugge par un très joli chemin bucolique. La prochaine fois que nous partirons en ferry, nous ferons ça et pas via Knokke. La partie entre Zeebrugge et Knokke est nettement moins agréable ; pistes cyclables en mauvais état et environnment industriel.

Arrivés au Zwin, je me rends compte que mon pneu avant est plat. Première crevaison après même pas 20km ! Heureusement mon camarade a l’habitude de réparer et effectue cela de main de maitre et avec une rapidité inégalée !

2014NL-1Les dunes entre Knokke et le Zwin

Nous suivons ensuite le trajet « classique » et bien connu jusque Breskens ou nous prenons le bateau jusque Vlissingen (4€ pp avec vélo). A Vlissingen nous mangeons notre pic-nic devant le port. Des nuages gris arrivent petit à petit et la température est du coup beaucoup plus fraiche.

2014NL-2Passage en sous bois près des dunes

Nous reprenons la route vers le nord avec souvent le vent avec nous ! Dans les villages, c’est la fête ; c’est Koningsdag, tout le monde est habillé en orange et il y a de l’animation partout ! La traversée du plan Delta se fera à fond avec un gros vent dans le dos. Nous traînons un peu dans les très belles dunes avant d’arriver à Burgh Haamstede où des troupeaux de paisibles poneys occupent de manière nonchalante la piste cyclable !

2014NL-3Les dunes de Burgh Haamstede

Il est 15h30 lorsque nous arrivons à notre B&B situé dans une petite rue calme mais non loin du petit centre du village. Nous sommes accueillis par un verre de jus et un très bon gateau et discutons un bon moment avec nos charmants hôtes. La maison est située à deux pas des dunes et nous allons donc faire un tour à pieds avant d’aller manger. Il commence à pleuvoir lorsque nous sortons mais rien de très menaçant.

2014NL-4Les poneys, pas farouches!

Nous mangeons au resto turc Asmara et je me couche avec les poules pour cloturer cette première journée !

17,93km * 1:00:04 * 18,05

Pédalage autour de Breskens sous un temps couvert.

Comme un mois plus tot mais dans l’autre sens et le soleil en moins, enfin par moment!

Le phare
Le phare

58,53 km * 3:16:26 * 18,41 km/h

Anniversaire de Michel et temps splendide obligent, on se décide à partir à la mer faire une belle sortie!

Après quelques mésaventures avec le coffre de la voiture, on parvient à rentrer le tandem et nous mettons en route.
Arrivée plutot tardive à Knokke, on se gare avant le centre pour éviter les bouchons qui sont déjà bien énorme!

Nous nous mettons donc en route vers midi, direction le Zwin. La chaine fait un drôle de bruit pas trop rassurant. Il faut dire que la dernière fois qu’on est sorti, le temps était pas top, on est rentré et on a pas nettoyé la chaine (ni le reste d’ailleurs). Après quelques clacs-clacs et une montée dans laquelle on ose pas trop donner, le capitaine donne l’ordre de s’arrêter et fait un check de la chaine arrière. Verdict: un maillon cassé sur le point de sauter! Ha ben c’était une bonne idée de s’arrêter! On change ca tant bien que mal, avec les mains gelées, parce que même si il fait beau, ca caille! Mais le résultat est excellent! On peut donc enfin redémarrer et essayer de se réchauffer un peu.

zwin
le Zwin

Nous atteignons le Zwin et prenons la direction de Retranchement, qui comme son nom ne l’indique pas, est au Pays-Bas.

Un petit arrêt pic-nic; sandwich et un peu de bouillon bien chaud qui fait du bien, quelques photos et on repart. Nous n’irons pas jusqu’à Retranchement, préférant la route le long de la côte et rejoignons donc Catzand-Bad, pour ne plus quitter la mer jusqu’à Breskens. Superbes chemins entre les dunes et la plage, de temps en temps on doit mettre pied à terre car il y a beaucoup de sable qui nous fait glisser. Les habitués nous voyant arriver nous disent directement “Afstappen” parfois on tente le coup quand même, on y arrive, mais rarement.

NYC
presque NYC

Paysages vraiment sympas. Il fait super froid, mais ca vaut le coup. Vu de ce côté-ci, Vlissingen ressemble presque à NYC! Avec un peu d’imagination… On fait un petit tour à Breskens, et revenons par le même chemin, mais ce coup-ci avec le vent dans le dos et le soleil de face. Beaucoup plus agréable.

phare
le retour… déjà…

61,37 km * 3:33:53 * 17,81 km/h

A la découverte du Noord-Beveland

Après la journée d’hier, noyée sous la pluie, la petite trouée bleue qui s’ouvre pendant notre déjeuner dans le ciel chargé de nuages nous promet quelque chose de meilleur que la pluie qui battait les fenêtres au réveil.

Dès le premier kilomètre, on ne regrette pas d’être parti… Le ciel est magnifique. Les panoramas s’annoncent extraordinaires !

Veerse Meer
Veerse Meer !

On démarre par la digue entre mer et Veerse Meer, puis on oblique avant le pont vers la province Noord-Beveland…

Ciel de feu
Oui, on est en plein jour !

Le circuit que l’on suit sur le guide n’est pas fléché sur le terrain… On doit donc improviser quelque peu sur le chemin vers Wissenkerke. Le vent souffle à en faire dériver le tandem… La température de 15° est fraiche, mais supportable grace au soleil qui passe le plus souvent entre les nuages…

On se laissera « emmener » sur un circuit VTT pour quelques centaines de mètre sur l’herbe à deux doits de l’eau. Ai-je déjà écris que le vent souffle fort ?

Digue et marais
Digue et marais

On continue notre tour, jusqu’à entrevoir le grand pont qui relie Noord-Beveland et Duiveland au travers de l’Oosterschelde…

Pont
Pont !

Le vent sera rarement de notre côté… On traverse quelques jolis villages à la fois calme mais vivants…

Le ciel se couvre au moment où on commence à fatiguer un peu… Heureusement, et malgré le nuage noir qui menace, la pluie ne sera que faible et momentanée….

On termine par la côte avec le Veerse Meer, aux accents de Californie.

Le soleil brille à nouveau. Quelle magnifique journée !

53,31 km * 2:54:35 * 18,78 km/h

Valkenisseroute !

Route au Sud, direction Vlissingen, par la côte ouest de la Zélande ! Le temps est couvert, et le vent, décoiffant ! C’est bien simple : on n’avance pas aujourd’hui !

Large piste cyclable
Il nous faut bien toute la largeur de la piste, vu le vent !

A Westkapelle, on s’arrête pour manger du poisson d’une échoppe à poisson : un délice. On accompagne le tout d’une portion de frite de la cabane lui faisant face. Les pommes frites sont divines.

On regrettera quand même un peu par après. Sont-ce les frites, est-ce le poisson ? Toujours est-il que tout ça ne se digère pas de façon idéale…

En plus, on est un peu frustré : le circuit longe la côte… mais derrière la digue. Impossible de voir la mer. On ne peut que la deviner, à chaque entrée « réservé piéton » aménagée que l’on croise. Et il y en a. On s’arrêtera donc pour voir un peu de sable et d’eau.

Plage et digue
Plage et digue

Vlissingen sera une vraie déception : l’architecture y est plutôt laide, en tout cas en ce qui concerne les immeubles-tour qui font face à la mer.

Après un petit tour dans la ville, on fera un retour à travers la Zélande. Assez de Valkenisseroute ! Un peu à l’inspiration, beaucoup en suivant les indications sur les pistes cyclables. Avantage du pays : on voit les clocher de loin. Et on commence à les reconnaîtres !

Pour tromper la fatigue du fessier, on finira par quelques accélérations. Brig se met même en danseuse. L’occasion de mettre le plaque et monter un peu la vitesse maxi. Car en l’absence de longue côte, difficile de faire autremenet que de pédaler !

85,79 km * 4:23:26 * 20,29 km/h

Aujourd’hui on part toute la journée! Et en plus il fait magnifique!

Destination: la Hollande, via les ponts du plans Delta. Au moment de partir, le ciel se couvre! Aie! On craint la pluie mais tant pis, on y va! On est d’ailleurs très vite récompensé, le soleil montre le bout des ses rayons et le paysage devient magnifique.

On rejoint l’entité de Schouwen et la Westenschouwenroute », direction le nord! Passage dans la réserve naturelle dotée d’une piste cyclable asphaltée. Un « street rollercoaster » en quelque sorte!

Sur le pont... Sur le pont...
Sur le pont…Ca pédale!

Traversée de Burgh-Haamstede (ou l’on ne trouve pas de sonette à notre goût) puis passage long et ennuyeux vers Renesse, où on mangera à proximité de la plage (belle psite en coquillages dans les dunes).

A partie de la on improvise un parcours et on rejoint la langue de terre qui rejoint la Zuid-Holland. la vue est à nouveau extraordinaire avec de l’eau à perte de vue!

On se décide à faire demi-tour à 48,6km, il est temps de mettre cap au sud! On se dirige vers Ellemeet, avec pour but de reprendre le cours de la Westenschouwenroute. On traverse des champs, où l’on récolte des oignons!

On passe Serooskerke (un autre) et roulons le long de la digue qui nous empêche de voir l’eau. Ensuite, panorama extraordinaire!

Retour par les ponts. La digue entre le dernier pont et Vrouwenpolder nous semble bien longue!

Mer d'huile
Mer et ciel ne font plus qu’un !

25,04 km * 1:15:31 * 20,34 km/h

Seule sortie de la journée et « nocturne » en plus.

Après une journée qui avait commencé de façon plutot maussade pour finalement être ensoleillée et chaude, on avait laisser le tandem à la maison! On décide donc d’aller voir le coucher de soleil à Domburg.

En route!!
En route!!

On ne traine pas à l’aller vu que le soleil est déjà très bas, on reprend le chemin emprunté la veille et on fonce. On s’arrête pour remprendre un chemin qu’on a emprunté le matin mais celui-ci est interdit au vélo. C’est vraiment dommage car il est sublimé par le soleil couchant.

Nous rejoignons donc Domburg et le point de vue en hauteur qui nous offre une vue splendide sur la mer et la région de Walcheren. Ensuite nous descendons sur la plage pour avoir un autre point de vue.

Une paire de lunettes oubliée sur la plage
Une paire de lunettes oubliée sur la plage

Le retour se terminera dans le noir quasi absolu, on ne se perdra quand même pas!

Le retour dans la nuit
Le retour dans la nuit

21,19 km * 1:12:15 * 18,04 km/h

Petite sortie avant de manger. On tourne autour de Vrouwenpolder pour essayer de rejoindre le Veersemeer, sans succès. Finalement on emprunte une grand route qui nous amènera au pied de la passerelle que nous avons emprunté hier.

Nous la reprenons, et nous retrouvons sur la digue puis sur le pont. C’est la première que nous sommes sur le pont lorsque les vannes sont ouvertes. Les vagues sont très fortes et le courant crée des tourbillons terribles!

Le pont est ouvert!
Le pont est ouvert!

Nous roulons jusqu’à l’écluse et avancons jusqu’au bout du briselame. Retour par le LF1.

L'écluse sous le pont
L’écluse sous le pont

Drag & Drop

Drag & Drop

PageLines is a drag & drop framework that allows you to completely customize your website with drag & drop.
Drag & Drop

Drag & Drop

PageLines is a drag & drop framework that allows you to completely customize your website with drag & drop.
Drag & Drop

Drag & Drop

PageLines is a drag & drop framework that allows you to completely customize your website with drag & drop.