Back to TOP
  • Sur les routes namuroises

  • En Brabant Wallon

  • Yorkshire Dales

  • En route vers le Kirstone Pass dans le Lake District

  • En mode tout terrain dans les Dales

  • Dans le Yorkshire

  • Aube brumeuse à Profondeville

  • Sur les routes au coucher du soleil

  • Petite escapade autour de Bruxelles

Destination choisie "Lot"

24,14 km * 17,87 km/h

4 à 8°, neige, pluie et gros vent!

On repart dans la même direction que la veille, en espérant que le temps soit meilleur. Il fait froid, on a troqué le court contre le long.

L’idée est de rallonger jusqu’à Montcuq. On se perd (encore!) et descendons jusqu’au Boulvé. C’était une très belle descente. Mais qui dit descente dit montée! Et quelle montée! Enfin au moins on se réchauffe. Nous regagnons la même nationale qu’hier et voila que des giboulées de neiges nous sapent le moral!!

On est plus trop motivé pour aller jusqu’à Montcuq et préférons rentrer au chaud :-). Et comme la veille, en arrivant, soleil!

20,52 km * 16,14 km/h

12°, couvert

Seconde sortie sur la journée, après un festin du sud-ouest… Dur dur de pédaler!

Nous prenons la direction de Fargues, et après avoir hésité entre la route et les sentiers, on se lance à l’assaut des sentiers, on rentrera par la route vu qu’il commencera sans doute à faire noir.

vue depuis Belaye
Vue depuis Belaye

Malgré le temps tristounet, les paysages sont très beaux. Les sentiers sont dans l’ensemble assez praticables, sauf à quelques endroits où l’on doit descendre de notre monture… avec des témoins, qui ne sont autre que de la famille (en plus!). A mes yeux, nous passons quelques passages très techniques!

paysages depuis les sentiers
Paysages depuis les sentiers

Nous nous perdons un peu et nous retrouvons sur une nationale sans trop savoir où l’on est. On prend la nationale, en allumant le phare à l’arrière, car le temps s’assombrit. Les voitures vont vite, on a le vent de face et il pleut. On essaie d’aller au plus vite, mais la route qu’on doit prendre à droite n’est pas aussi proche que l’on croyait. Et quand on en croise enfin une, ce n’est pas celle qu’on doit prendre mais celle où on pensait être un peu plus tôt!

Vue depuis les hauteurs
Vue depuis les hauteurs

Et finalement la voila enfin notre route! On la prend et regagnons Jouan par la route, assez rapidement. En arrivant, la météo s’améliore, bien sur!

Beau temps à l'arrivée
Beau temps à l’arrivée

19,76 km * 12,50 km/h

12°, couvert

Première sortie et mise en jambe autour de Jouan. Suivant les indications de mon oncle, on quitte les routes pour emprunter des petits sentiers qui sont en train d’être réhabilités. Assez tout-terrain, on s’amuse bien! Pas toujours facile de tout faire en selle!

Quelque part dans le lot
Quelque part dans le lot

15,33 km * 1:10:30 * 14,33 km/h

Et voila que nos vacances se terminent. Déjà!!! Ca passe trop vite.

On décide donc d’aller à Saint-Cirq-Lapopie. N’ayant pas le temps d’y aller en vélo (80 km environ aller simple), on s’arrête à Bouziès, pour y emprunter le chemin de halage le long du lot, creusé dans la falaise.

Vraiment magnifique! Un peu difficile (surtout pour moi) car le sol est quelque peu accidenté, très lisse, et que l’eau est toute proche!

Une fois que l’on quitte ce chemin, c’est la montée vers Saint-Cirq. Wow la vue est superbe, ca fait mieux avaler la montée!

Bouzies
Les falaises à bouzies

Après avoir mangé à St-Cirq et nous être balladé, on continue la route pour monter tout en haut de la colline, de l’autre côté du village, ce qui nous permet d’avoir une vue plongeante, notamment sur l’attroupement de touristes en haut de l’ancien fort!

Ensuite on redescend, puis reprend le chemin de halage. Vraiment sympa d’ailleurs.

35,66 km * 2:14:18 * 16,49 km/h

Aujourd’hui on part à l’assaut des Dolmens! Depuis Prayssac part un circuit qui permet de voir bon nombre de Dolmens, gariottes et autres curiosités pré-historiques.

Pour faire comme à notre habitude, on se perd un petit peu, on ne trouve pas le point de départ! Après nous être renseigné, on se dirige vers le nord, on sort de Prayssac, on croise deux dames qui nous souhaitent bon courage… Ha bon, pourquoi? Peu de temps après on comprend pourquoi! On se retrouve devant un « mur »! On est dans l’obligation de mettre pied à terre à la moitié… A côté de ca, le col su Soulor, c’est facile!!!! Ici, c’est court mais intense!

Finalement on remonte en selle et termine cette ascension…

Ensuite on roule sur des sentiers fait de grosses pierres, pas facile. En plus ca monte, ca descend, très technique, on ne s’attendait pas trop à ca.

De temps en temps, une flèche nous invite à quitter le sentier principal pour nous enfoncer dans la forêt pour y voir le siège de César, un dolmen ou une gariotte.

gariotte dolmen
Vue de l’intérieur d’une gariotte et un des dolmens

La première fois on l’a fait en tandem, ensuite on laissera le tandem sur le sentier pour y aller à pieds…

Après quelques kilomètres, on arrive à la fin du parcours, quand même assez sportif en Tandem, mais très chouette.

Descente sur Prayssac et retour « à la maison ».

30,81 km * 1:48:55 * 17,78 km/h

Pour ici, pas de parcours vtt balisé, on va donc faire beaucoup de route, ce qui n’empeche pas d’être dur, car ca ne fait que monter et descendre. D’accord après les pyrénées, ca parait facile, mais quand même!

Petit tour dans les environs pour montrer un peu le pays à mon capitaine.

On s’amuse bien à descendre dans la vallée, mais on a froid! Le soleil est là, timide et pas encore réchauffant, donc avec la vitesse et sur le versant ombragé de la colline, il fait franchement caillant!

On pousse jusqu’à Puy-l’Eveque, charmant village surplombant le Lot.

paysage lottois
Sur la route de Puy-l’Eveque

Puis on a juste le temps de rentrer pour manger!

Tandem X2
Le tandem X2 (vtt) des cycles Lapierre. More
Via Claudia Augusta
Découvrez ici notre dernier voyage en date: nous avons suivi l'ancienne voie romaine reliant le Danube à Venise. More