Back to TOP
  • Sur les routes namuroises

  • En Brabant Wallon

  • Yorkshire Dales

  • En route vers le Kirstone Pass dans le Lake District

  • En mode tout terrain dans les Dales

  • Dans le Yorkshire

  • Aube brumeuse à Profondeville

  • Sur les routes au coucher du soleil

  • Petite escapade autour de Bruxelles

Destination choisie "Amsterdam 2014"

100,700km * 5h15 * 19,10km/h * 43km/h max

Long time no seen…

1 an ½ sans nouveau post sur ce site. Hé oui, notre tandem prend la poussière dans la cave depuis plus d’un an. Nous avons toujours ce problème de freins qui a engendré des cassages de rayons dans le Jura il y a deux ans. Nous avons ensuite fait quelques sorties avec TTTim pour nous rendre compte que le nouveau frein mis à l’avant n’était pas super compatible avec le disque… Tout ça fait que nous avons ressorti (de mon côté en tout cas, ceux de Michel prenait toujours la route !) des autres vélos et repris goût au vélo solo. Cela dit, le tandem me manque, voyager en solo c’est pas pareil.

Nous sommes dont partis la semaine du 1er mai faire un petit tour de nos voisins du nord. L’idée première était de gagner la Frise, mais vu que nous voulions aussi visiter les villes nous avons limité notre point le plus septentrional à Amsterdam.

Retour donc sur 6 belles journées de vélo…

Après un levé très matinal (5h00), nous quittons notre rue à 6h00 pour prendre le train de 6h26 direction Knokke. J’avais vu la veille sur le site de la SNCB que le train pour Knokke n’était pas direct ce week-end là mais qu’il fallait changer à Bruges. Une fois à la gare du midi, nous nous rendons compte que la liaison se fait en fait en bus. Nous hésitons entre descendre à Bruges ou à Blankenberge et choisissons finalement la seconde solution. Ce qui devrait nous rajouter dans les 15km.

Nous sortons de la gare sous un soleil encore timide vu l’heure et nous dirigeons vers la mer, que nous aurons à nos côtés pour les 4 jours à venir !

Nous effectuons nos premiers coup de pédales (non bruxellois) sur la digue et trouvons facilement le LF1 qui nous amène à Zeebrugge par un très joli chemin bucolique. La prochaine fois que nous partirons en ferry, nous ferons ça et pas via Knokke. La partie entre Zeebrugge et Knokke est nettement moins agréable ; pistes cyclables en mauvais état et environnment industriel.

Arrivés au Zwin, je me rends compte que mon pneu avant est plat. Première crevaison après même pas 20km ! Heureusement mon camarade a l’habitude de réparer et effectue cela de main de maitre et avec une rapidité inégalée !

2014NL-1Les dunes entre Knokke et le Zwin

Nous suivons ensuite le trajet « classique » et bien connu jusque Breskens ou nous prenons le bateau jusque Vlissingen (4€ pp avec vélo). A Vlissingen nous mangeons notre pic-nic devant le port. Des nuages gris arrivent petit à petit et la température est du coup beaucoup plus fraiche.

2014NL-2Passage en sous bois près des dunes

Nous reprenons la route vers le nord avec souvent le vent avec nous ! Dans les villages, c’est la fête ; c’est Koningsdag, tout le monde est habillé en orange et il y a de l’animation partout ! La traversée du plan Delta se fera à fond avec un gros vent dans le dos. Nous traînons un peu dans les très belles dunes avant d’arriver à Burgh Haamstede où des troupeaux de paisibles poneys occupent de manière nonchalante la piste cyclable !

2014NL-3Les dunes de Burgh Haamstede

Il est 15h30 lorsque nous arrivons à notre B&B situé dans une petite rue calme mais non loin du petit centre du village. Nous sommes accueillis par un verre de jus et un très bon gateau et discutons un bon moment avec nos charmants hôtes. La maison est située à deux pas des dunes et nous allons donc faire un tour à pieds avant d’aller manger. Il commence à pleuvoir lorsque nous sortons mais rien de très menaçant.

2014NL-4Les poneys, pas farouches!

Nous mangeons au resto turc Asmara et je me couche avec les poules pour cloturer cette première journée !

97,26km * 5h13 * 18,60km/h

Nous déjeunons très copieusement à 8h et quittons Burgh vers 9h.
Rapidement nous nous retrouvons à nouveau dans de superbes dunes avec des côtes étonnantes ; courtes elles montent tout de même à 10% de moyenne ! On invite même les cyclistes à mettre pied à terre pour les descendre !

2014NL-5Genesis on the road

Arrivés en haut de la bute nous avons une vue splendide sur la plage qui est gigantesque. Les couleurs pastels sont sublimes. Et c’est parti pour des kilomètres au milieu d’un nature superbe. De temps en temps nous quittons les dunes pour faire un crochet par un village. Nous croisons pas mal de promeneurs en ce dimanche matin, mais ce ne sont pas les foules que nous avons déjà croisées en été. Heureusement !

2014NL-6La plage vu d’en haut!

Nous arrivons à une immense digue qui offre de très jolies vues depuis la piste cyclable qui se trouve en hauteur. Le vent est à nouveau plutot avec nous, un vent de face rendrait cette traversée interminable.

2014NL-8Après le pont, ambiance urbaine

Nous atteignons vers 11h30 un bel endroit avec un mirador et une table et après être monté voir la magnifique vue, nous mangeons une partie de notre lunch sous un doux soleil. Je renseigne (en tout cas j’essaie) deux couples d’américains qui font un tour d’Europe, et qui sont venus se perdre dans les dunes Zélandaises à vélo ! Nous discutons un peu avec eux puis reprenont la route. Car elle est encore longue jusqu’à Den Haag !

2014NL-9Vue depuis le mirador

Nous traversons une nouvelle partie terrestre où nous passons par le charmant village de Ouddorp et ensuite une nouvelle digue, plus courte cette fois, mais infestée de mouchettes. A traverser la bouche et les yeux fermés. Moins facile ça… Cette digue traversée, nous revoici sur terre, cette fois on change le cap : nord-ouest direction Rockanje et enfin Europoort et plus précisément Vlaasmakte où nous prendrons le ferry jusqu’à Hoek van Holland (3,30€ pp) après avoir traversé une impressionnante zone portuaire. Les fast ferry portent bien leur nom ; nous fonçons vers Hoek van Holland si bien que nous loupons presque l’arrêt !

2014NL-10La plage

2014NL-12On attend le ferry

Et nous voilà reparti vers Den Haag à nouveau à travers de magnifiques dunes. Nous quittons les dunes et arrivons en ville à Duindorp très proche du centre ville. Ce qui ne nous empêche pas de nous perdre et de faire un tour pour rien ! Au second tour on ne se laisse plus avoir et arrivons au B&B vers 17h, bien contents d’être arrivés ; nous avions le vent de face dans les dunes et les kilomètres dans les mollets.

Le B&B se trouve dans une très belle rue aux accents américains dans une de ses maisons à appartements que nous trouvons atypiques car chaque appartement à son entrée propre, soit 3 propres par maison. Nous avons droit ici à un superbe petit appartement magnifiquement décoré et très confortable. Nous mangeons dans le quartier au Pakang Thai absolument excellent.

Soirée DVD à l’appart et puis repos bien mérité !

OFF

Aujourd’hui on ne pédale pas, on se ballade dans le centre de Den Haag en matinée et sur les plages de Scheveningen l’après-midi.
Le centre est sympathique et calme – cela vient peut-être du fait que ce sont les congés – nous traversons le quartier des ambassades avant de rejoindre le port et les plages de Scheveningen enfin. Les plages sont grandes mais la digue à un côté consumériste très regrettable. Des beach clubs sur le sable et des restos et magasins côté ville. Le tout dans un architecture années 80 discutable. Un pier qui évoque celui de Blankenberge est fermé et semble à l’abandon.

2014NL-14Scheveningen

2014NL-15Den Haag

Nous rejoignons notre appart après un passage à l’Albert Heijn et mangeons « chez nous ».

85,26km * 4h41 * 18,10km/h

Voici déjà venu le temps de quitter Den Haag pour rejoindre Amsterdam. Nous quittons notre appartement vers 8h40 et suivons toujours le LF1b vers le nord, à travers les dunes jusque Zandvoort. C’est là que nous le quittons pour bifurquer vers l’est avec le LF20b. Il fait brumeux et plutot frais et cela donne une ambiance particulière aux dunes.

2014NL-16Les dunes dans la brume

Nous traversons Katwijk, Noordwijk et passons enfin de la province de Zuid-Holland à celle de Noord-Holland. Arrivés à Zandvoort nous quittons donc le LF1, non sans regret ; cette route est superbe et nous ne sommes plus si loin des îles de Wadden… Ce sera pour une prochaine fois !

2014NL-17Je prends de l’avance!

Nous bifurquons donc vers Haarlem et mangerons notre pic-nic à la sortie de cette ville pendant lequel nous serons dérangés par la pluie ! Elle nous accompagnera pendant une grosse demi-heure mais sans jamais être trop dérangeante. Au fur et à mesure que nous arrivons vers Amsterdam, la météo s’améliore. Le LF20 traverse de belle régions vertes et nous arrivons au centre d’Amsterdam comme par magie ; nous enchainons des endroits calmes et champêtres avec le superbe VondelPark, autant dire que lorsque nous en sortons le décalage est saisissant !

2014NL-19Un peu de pluie

Peu importe le moyen de transport on a l’impression que les gens font n’importe quoi. Ce qui rend tout évolution dangereuse, un peu comme pendant la journée sans voiture à Bruxelles.
Notre hotel n’est pas loin de la sortie du parc et nous arrivons en avance (15h30). Est-ce à cause de ça, mais toujours est-il que notre chambre n’est pas prête. Nous pouvons tout de même y laisser nos affaires et prendre une douche.

Nous allons donc tater l’ambiance d’Amsterdam en cette fin d’après-midi ensoleillée en buvant une bière en face de la brasserie Heineken. Nous voilà plus ivre à causes de cette circulation oppressante que par les malheureux degrés de nos pintes !

2014NL-20Une petite bière en face de la brasserie Heineken

On se promène dans les quartiers moins touristiques où il fait nettement plus agréable. Avant de manger au Dubbel.

OFF

Et voici notre second jour « OFF » visite de ville.
Au programme : le World Press Photo Award qui se tient dans la grote Kerk et le FOAM (musée de la photo Amstellodamois). Le premier tient ses promesses mais le lieu se prête peut-être moins qu’à Knokke où nous avions été l’an passé. Des images dures qui ne laissent pas indifférents. On termine plus légèrement sur les photos de sports qui me plaisent toujours beaucoup.

2014NL-21Le parc en face du Rijksmuseum

Nous mangeons au Van Zuylen sur un canal, toujours au soleil contrairement à la météo annoncée.

Nous nous dirigeons donc ensuite vers le FOAM pour y voir 4 différentes expositions dont 2 tiennent plus de l’art contemporain conceptuel que de la photo pure.
Il n’y a pas non plus de collection permanente donc nous ressortons de là un peu sur notre faim.

2014NL-22Ambiance Amstellodamoise

Nous retournons à l’hotel puis mangeons chez Desa, un restaurant Indonésien qui propose des table de riz.

On regarde 2 épisodes de « Une saison à Julliard » proposé par Arte avant de rejoindre les bras de morphée.

96,52km * 5h22 * 17,90km/h

Lorsque nous sortons les vélos du garage et y accrochons nous sacoches, la rue de l’hotel est envahie par un chaleureux soleil. Une fois que nous quittons la ville cependant, nous nous retrouvons dans une brume assez dense. Il fait frais mais agréable.

2014NL-23Préparation des vélos devant le bicycle hotel

Nous voici donc à présent sur le LF2a, qui relie Amsterdam à Bruxelles en 340km. Nous connaissons bien la fin de ce parcours ; entre Leuven et Bruxelles, qui est vraiment super.

Nous ne le suivrons toutefois pas du début à la fin mais en grande partie ; sur la variante qui passe par Rotterdam et qui boude Gouda. Pour le début tout au moins car sur la fin, nous prendrons quelques libertés ☺ pour passer à Breda et non à Roosendael.

Nous quittons donc Amsterdam par le sud, direction Amstelveen. Au programme : du plat, des canaux et de la campagne. Le tout avec une brume qui donne à l’ensemble une ambiance agréable.

2014NL-24Paysages typiques du jour

2014NL-25Un champs de colza? Non, des tulipes!

On a un peu l’impression d’être seuls sur ses routes. Presque pas de voitures, quelques cyclistes – plutot course ici – de temps en temps. Et beaucoup de femmes d’ailleurs. Nous empruntons un petit bac « à la demande » et atteignons Alphen aan den Rijn après notre pic-nic. La brume se dissipe et nous voilà à nouveaux sous le soleil. Ce qui change tout pour les paysage. En contraste au noir et blanc du matin nous voici au milieu d’une palette de couleurs vives et éclatantes. J’ai envie de m’arrêter tous les 500 mètres pour faire des photos, la végétation est en pleine explosion et le contraste entre le vert et les bleus des canaux et du ciel sont photogéniques.

2014NL-26Contre-jour

Mais nous avons à nouveau une bonne journée de vélo, et devons parfois nous résoudre à ne pas s’arrêter trop !

2014NL-28De moulins!

Nous perdons le LF2 aux alentours d’un tout nouveau centre d’aviron absolument hallucinant. Les couloirs sont énormes. Malheureusement dans les travaux, toutes les directions cyclistes ont été perdues. On s’oriente selon ce qu’on peut voir sur la dernière carte disponible puis un peu à l’azimut, et on se débrouille pas mal car on retombe plus loin sur notre route !

Je sens la fatigue m’envahir et les derniers kilomètres (que nous reconnaissons d’une sortie précédente en partant de Rotterdam) me semblent longs et éprouvants.

Nous arrivons à Rotterdam par le nord et traversons toute la ville que dans un premier temps ne reconnaissons pas du tout. Une fois la gare passée, c’est beaucoup plus familier et nous nous retrouvons en terrain connu. C’est donc sans mal que nous trouvons notre péniche B&B et arrivons sous un soleil éclatant. La vue sur le port avec les gratte-ciels en arrière plan et le pont Erasmus est fantastique. Quelle ville !

Notre hôte n’est pas la, mais les instructions quand à notre accueil ont été laissées au voisin de la péniche d’à côté. Nous nous installons, prenons une douche et partons faire un tour et cherchons un resto. Le soleil a laissé sa place à de gros nuages foncés et une lourde pluie nous incitera à choisir rapidement notre restaurant ; ce sera (encore du connu) Popocatepetl, un bon TexMex. Le pluie est courte et quand nous ressortons, il fait sec.

2014NL-29Rotterdam!

Nous nous promenons le long de l’eau et allons jusqu’au pont Erasmus. Nous passons une belle nuit bercés par les cliquetis de l’eau.

74,82km * 4h07 * 18,10km/h

Nous préparons nos vélos sous le soleil, ce qui nous laissait présager d’une belle journée en perspective. La nuit sur la péniche était fraiche, ce qui fait que j’ai bien dormi. Nous partons donc chaudement vêtu en se disant qu’on va retirer des couches rapidement.

Il n’en fut rien ! Un fort vent du nord – glacial – nous fouette et ne nous incite vraiment pas à nous dévêtir, mais plutot à rajouter des couches !

Nous quittons Rotterdam par l’est, route que nous découvrons pour la première fois. Nous traversons l’Escaut le long de l’autoroute A16 avec heureusement le vent dans le dos. Les pauvres cyclistes que nous croisons ont l’air de souffrir.

2014NL-30Jolie piste cyclable

Quelques kilomètres plus loin, à Slikkerveer, nous nous retrouvons devant un quai d’embarcation. Voilà qui n’était pas prévu. Il y a plusieurs possibilités de bateau et nous ne savons pas trop ce que nous devont prendre. Un sympathique cycliste nous propose son aide et nous explique les possibilités que nous avons. Nous nous décidons à prendre le Waterbus jusque Dordrecht. La traversée dure environ 30 minutes et nous économisera quelques kilomètres, et surtout, mais nous nous en rendrons compte plus tard une seconde traversée par bateau. Nous voilà donc à Dordrecht où nous retombons sur le balisage du LF2.

Petite séance shopping dans cette petite ville très agréable chez le boulanger et le fromager. Nous mangeons au soleil mais toujours dans ce vent très froid dans un parc. Le fromage de chèvre aux pelures de pomme de terre est excellent.

2014NL-31The never bored couple

Vu l’ambiance glaciale, nous ne nous attardons pas trop et reprenons la route.

Nous revoici le long de l’A16 pour une nouvelle traversée de pont, très longue et dont le bruit des voitures est assourdissant. Quel bonheur d’en sortir ! A la sortie du pont, nous quittons le LF2 – que nous retrouverons le lendemain – pour suivre le LF11a.

Le vent est globalement plutôt face à nous et beaucoup de passage sont en briques déchaussées. Autant dire que nous sommes content d’arriver en ville. Breda est une petite ville calme et notre B&B dans un beau quartier à quelques minutes à pieds du centre. Nous arrivons à 16h – comme prévu – ce qui est malheureusement trop tard pour aller visiter le musée de l’image et du graphisme. Ce sera pour une autre fois.

2014NL-32Ils nous ont vus

Installation, douche et soirée en ville. Nous mangeons le menu Nassau du restaurant Het Kabinet. La nourriture y est bonne mais le service completement chaotique.

94,34km * 5h30 * 17,10km/h
Nous voici déjà arrivé au terme de ce voyage et à notre dernière journée de vélo ! Ca passe vite une semaine…

Nous quittons Breda sous un soleil magnifique mais dans un froid piquant. Le vent moins fort que la veille est tout de même présent et toujours aussi froid. Nous entamons notre journée par une traversée du sud de la ville absolument charmant et ensuite un parc naturel magnifique. Nous avons tous les deux des flash-backs de notre départ de Morteau pendant notre périple Jurassien ! Il manque juste les montagnes à l’horizon.

2014NL-33Les alentours de Breda

2014NL-34Les alentours de Breda

Les paysages s’annoncent beaux et nous n’allons pas être déçus ! Le LF11 à passé la main au LF9 pendant un court moment puis c’est au LF13 de prendre le relais. Nous nous retrouvons rapidement à jouer aux équilibristes sur la frontière belgo-néérlandaise. Un ancien poste frontière trône toujours en forêt et c’est ainsi qu’on peut se douter qu’on passe d’un pays à l’autre. Les autres fois, nous le remarquons grâce aux panneaux de signalisation qui change d’un pays à l’autre…

2014NL-35Très sympathiques parc naturels

Nous mangeons sur un banc dans une belle forêt et lorsque les nuages passent devant le soleil, il fait un peu frisquet ! Nous roulons dans de superbes forêt de pinèdes au sol un peu sablonneux ; un bon exercice pour moi qui ne raffole pas de ce genre de terrain, surtout en vélo « course ».

2014NL-36Pic-nic time

Nous arrivons en Belgique et nous voici en campine anversoise et bientôt dans le superbe parc naturel de Kalmthout. A la sortie du parc, nous traversons Brasschaat et ses quartiers typiques et arrivons à Anvers par le port et les zones industrielles.

2014NL-38Kalmthout

Nous regagnons la gare grâce aux itinéraires piétons et prenons le train de 16h38 pour rejoindre Bruxelles.

Au total, nous avons roulé 549,06 kilomètres et n’avons rencontré comme problème technique qu’une crevaison sur mon vieux Gitane acheté à Groningen !

Tandem X2
Le tandem X2 (vtt) des cycles Lapierre. More
Via Claudia Augusta
Découvrez ici notre dernier voyage en date: nous avons suivi l'ancienne voie romaine reliant le Danube à Venise. More