Back to TOP
  • Sur les routes namuroises

  • En Brabant Wallon

  • Yorkshire Dales

  • En route vers le Kirstone Pass dans le Lake District

  • En mode tout terrain dans les Dales

  • Dans le Yorkshire

  • Aube brumeuse à Profondeville

  • Sur les routes au coucher du soleil

  • Petite escapade autour de Bruxelles

Destination choisie "Bruxelles"

74,24 km – 3:49:29 (5:10) – 19,41 km/h – 57,82 km/h max – D+ 287m environ
Parties des circuits RV (Rando Vélo) 1, 6 et 3

Cette année, nos vacances « tandem » seront consacrées à la découverte de la Wallonie.
Première étape : Mons. On démarre sur le canal Bruxelles-Charleroi, un itinéraire qui nous est familier puisqu’il fait partie de pas mal de nos parcours habituels. On mange un petit bout à la buvette du port de plaisance d’Ittre (au niveau de l’écluse). Le soleil est de la partie et d’emblée, les vacances commencent !

On poursuit sur le canal jusqu’au plan incliné de Ronquières (RV1), puis il est temps de monter dans les paysages vert du Hainaut. Si près de chez nous, et déjà si inhabituel…

Jolis paysages entre Brabant et Hainaut

On passe par Soignies en suivant le RV6 par de très jolies routes, délicieusement vallonées, avant de rejoindre Mons en suivant le RV3.
La température dépasse les 30 degrés. Autant dire qu’il fait soif ! A Mons, nous nous installons rapidement au camping communal, à côté du parc du Waux-Hall. Le terrain est charmant, les emplacements étant joliment séparés les uns des autres par de la végétation.

En fin de journée, on se ballade à pied dans le centre de Mons, avant de finir au restaurant autour d’un bon couscous ! Le ville est très belle et il y règne un super ambiance qui nous permet de cloturer de la meilleure façon qu’il soit cette première étape !

La grand place de Mons et ses belles fontaines

Nous revenons au camping juste à temps pour ne pas finir la soirée trempés; il se mets à tomber de grosses gouttes quand nous arrivons à la tente.

91,10km * 5:15:18 * 17,33km/h

Départ à 10h00 pétante de Bruxelles, direction la forêt de Soignes pour rejoindre le RV10!

Découverte de superbes paysages après la Hulpe. On roule relax, on a l’impression que ca roule tout seul! La météo est extra, juste pour dire, un peu trop chaude à midi! Pause lunch un peu avant Vieusart; on « cuisine » un macaroni fromage.

On rejoint ensuite le ravel qui est sur plusieurs tronçons en travaux.

Le long de la Meuse

Nous traversons Namur où nous prenons le RV6/RV2 jusque Profondeville. Nous nous arrêtons en terrasse pour un verre bien mérité peu avant Profondeville.

44,96km * 3:16:21 * 14,24km/h

On quitte le camping vers 10h. Il fait +- 10° et l’humidité aidant, la sensation est fraîche. Le ciel est couvert.

A la sortie du camping, on emprunte directement les petits chemins qui nous permettent de rejoindre rapidement le Molenbos, un peu plus loin que là où nous l’avons quitté la veille.

Les chemins sont boueux par endroit; on doit passer à pied. On retrouve le GR qu’on quitte à certains moments pour rester sur les chemins plus larges et plus roulants. On traverse la N25 à côté de l’ecoduc et on entre donc dans le bois de Meerdael. La forêt est très belle, un peu différente de la FDS, des arbres plus jeunes, plus variés et aussi un tapis de petites fleurs blanches qui sont en fleurs à cette saison.

A Sint-Joris-Weert, on traverse les voies de chemins de fer avant de traverser un marais équipé d’une longue passerelle en bois pour qu’on passe à pied sec. L’endroit est magique: une grande plaine que l’on devine marécageuse, quelques beaux arbres au loin et le chant des oiseaux derrière nous (dans l’étang qu’on ne voit pas encore).


La plaine après Sint-Joris-Weert

Un peu plus loin, après le chateau, on emprunte une allée de cerisier en fleur. Il est encore un peu trop tôt dans la saison, les fleurs ne sont pas tout à fait ouvertes.

On rejoint le LF2 qui nous a déjà emmené à Leuven. Mais le GR s’en éloigne vite pour monter pour une petite boucle dans les bois. Le passage est très sympa. On redescend vers le chateau qui longe la nationale. Le GR redescend alors dans la même direction que le lF jusqu’à Huldenberg. Là on monte en perpendiculaire et on rejoint assez rapidement la FDS dans un coin (au sud du parc de Tervueren) où on n’est jamais venu.

Arrivés à l’arboretum, on devra rouler sur la cpucijnendreef car le GR emprunte des sentiers interdits vélo. On quitte le GR à la drève de Lorraine pour rentrer à la maison.

66,10km * 5:09:31 * 13,50km/h

Départ vers Diest et le début du GR512 que nous suivons aujourd’hui. Passage dans le béguinage où l’on compte manger le croissant et la tartelette achetés dans le centre. Une dame nous propose d’entrer chez elle pour les manger et nous sert un thé. Elle parle un peu du béguinage et des travaux de rénovation, surveillés de façon stricte par les services du patrimoine. Sa maison est très joliment rénovée et nous passons un agréable moment en sa compagnie.


Le béguinage de Diest.

On reprend ensuite la route, ou plutot les chemins, qui nous guident rapidement hors de la ville. Il fait bon, mais le ciel est gris et si le soleil se fait un peu sentir, on ne le verra pas souvent à travers la couche de nuages.

Le GR512 est assez bien marqué et à l’aide de la carte, il est impossible de s’égarer. Tout est « roulable » facilement, surtout que les chemins sont relativement secs. Un passage plus boueux nous fera faire une petit chute à l’arrêt!

Un peu plus loin, on traverse une zone cloturée avec cloture électrique. Pas facile de passer le tandem et la remorque par dessus… Les paysages sont magnifiques.

Vers 15h, au vu du kilomètrage (on ne roule pas vite en TT lorsqu’on est chargé), on décide de couper par la route. On rejoint le GR plus loin. On le quitte à l’entrée de la Molenbos pour descendre vers Tourinnes et le camping qu’on (re)trouve facilement.

79,01km * 4:47:58 * 17,10km/h

Le compteur a déconné au départ, donc il manque quelques km.

Départ par la FDS, l’arboretum de Tervueren, puis la piste cyclable fléchée (via N3) jusque Leuven. De là, on suit le LF57 tnat bien que mal; le marquage est ancien et un peu effacé et des signes manquent. On se souvient tout de même de pas mal d’endroit de notre passage en 2007. Grosso modo, on longe de loin la N2.


Le parc de Tervueren

Le temps est superbe, ensoleillé et chaud. Le ciel est un peu menaçant et on voit la pluie tomber au loin. Elle finit d’ailleurs par nous rejoindre, sans jamais être trop forte.

On se perd un peu et on se retrouve à Sint Joris Winge, sur la N2. Après être parti d’abord dans la mauvaise direction, on retrouve le LF.

La pluie s’est arrêtée et les paysages sont magnifiques. On s’arrête quelques minutes à la Basilique de Scherpenheuvel-Zichem, très belle avec son dôme recouvert d’étoiles dorées.

On se rapproche du camping « De stille Kempen » par des chemins campagnards charmants.


Sur le parcours du GR

Arrivée vers 17h30. On s’installe au bord de l’étang. Il fait bon: 21,5°.

38,45 km * 2:08:33 * 18,21 km/h

Beau un peu de bruine

Départ vers Etterbeek, av de tervueren, overijse, auderghem, boitsfort..

Drag & Drop

Drag & Drop

PageLines is a drag & drop framework that allows you to completely customize your website with drag & drop.
Responsive & Mobile

Responsive & Mobile

Built from the ground up to look great on mobile devices. PageLines utilizes an advanced responsive framework.

Tons of Addons

Load up your own sections, themes and plugins using PageLines' one of a kind extension marketplace.