Back to TOP

88,79 km – 5:01:27 – 17,93 km/h

Nous nous levons de manière très matinale. Douche et petit déjeuner dans la foulée (avec de l’excellent pain d’épice au gingembre acheté la veille chez Albert Hein). Le temps de tout replier il est 9h lorsque nous quittons le camping. Nos voisins (une famille de cyclo-campeurs allemands on été plus rapide que nous et sont déjà partis). La nuit a été humide, mais le soleil tente de percer les nuages bien gris.

La campagne autour d’Utrecht est très belle. On partage les pistes avec plusieurs groupes scolaires. Une petite balade de début d’année peut-être? Le début d’étape est parfaitement plat. On parcourt la périphérie d’Utrecht et découvrons de belles villas et châteaux. Un peu après midi, nous arrivons sur les berges du Rhin inférieur. Nous nous y arrêtons pour manger; nous préparons des nouilles au canard. Quelques gouttes se mettent à tomber comme pour nous tester, et s’arrêtent très vite. On profite, car nous avons déjà fait 52km sur les 85 prévu pour la journée.

Après midi, nous roulons dans une forêt dans laquelle notre piste (une petite bande d’asphalte hyper roulante) joue aux montagnes russes. C’est gai! Voila le dénivellé du jour qui affolait le topo! Ce passage était à la fois beau et agréable à parcourir. Plus loin, nous nous retrouvons à nouveau en bordure du Rhin et de sa plaine inondable. La pluie commence à tomber, ce qui n’était pas prévu 😉 Nous nous décidons donc à réserver une chambre à l’hôtel pour ce soir. Car la soirée est annoncée très mouillée. On quitte la trace prévue pour suivre les flèches du LF4 afin d’aller vers le centre d’Arnhem où se trouve notre hôtel (le camping lui se trouvait sur le Rhin). Le dénivelé s’affole un peu (dans les proportions possibles aux Pays-Bas) à travers la forêt. C’est très agréable à parcourir.

On arrive à Arnhem en butant sur la voie de chemin de fer. A partir d’ici il n’y a plus qu’à suivre les voies pour atteindre le Design Hotel Modez. Les vélos dormiront dehors sur la place en face de l’hotel. Après la douche, nous sortons pour une petite balade et pour manger. On fait un stop au café brasserie Dudok pour une boisson et des bitterballen. On a l’intention d’aller voir les quais avant de manger indonésien. La pluie nous rattrape à la Sabelpoort, juste avant les quais. Du coup on inverse notre plan, et allons manger chez Knuss, resto indonésien qui se trouve juste à côté. Nos plats sont excellents. En dessert Bri tente des crêpes vertes fourrées à la coco accompagnées de glace tandis que je goûte le « Kapi turuk » un café à l’indonésienne, sorte d’infusion de café où — en l’absence de cafetière à pompe— il faut laisser le café reposer un peu pour laisser tomber le marc au fond du verre…

En sortant du resto, la pluie a cessée et on va sur les quais. Après quelques photos, nous traversons la ville et la pluie reprend, comme prévu par les prévisions météo. Nous quittons sans regret une grand place qui semble être le lieu de sorties des étudiants! Nous arrivons à l’hôtel trempés, bien contents de passer la nuit au sec!

Faites connaître Addicted2 au monde entier! →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *